Le bus à hydrogène CHIC de CarPostal est passé par Grenoble

Hier 15 octobre vous l'avez peut-être vu passer dans la ville. C'est un bus jaune qui ne rejette que de l'eau. Et qui ne fait pas de bruit ou presque. On vous explique comment ça marche.

Par Jean-Christophe Pain

Le bus CHIC ne produit pas de CO², il ne rejette que de l'eau. Il est chargé en hydrogène condensé et compressé. Le bus est surtout équipé d'une pile à combustible qui transforme cet hydrogène en électricité. L'alimentation en électricité est complétée par un système de récupération de l'énergie au freinage.

Le bus CHIC en images
Le bus CHIC en images


CarPostal fait rouler 5 bus de ce type depuis 2011 en Suisse. Ils ont déjà avalé plus d'un million de kilomètres. Ces bus longs de 12 mètres affichent une autonomie de 400 kilomètres. Le volume de C0² économisé en 4 ans s'élèverait à 1200 tonnes selon CarPostal. 


Les explications de Beat Müller, directeur international de CarPostal
L'interview de Beat Müller


CarPostal est partenaire du programme CHIC, Clean Hydrogen In European Cities, 7 villes pionnières sensibles aux questions environnementales. 

Le bus de CarPostal, poursuit son "roadshow" aujourd'hui 16 octobre à Salon-de-Provence. 

CarPostal exploite désormais 7 lignes en Isère pour le compte du département. Mais pas à l'hydrogène !



Vous en saurez plus sur l'hydrogène en regardant la série réalisée par Cédric Picaud sur l'innovation énergétique. Une série diffusée sur France 3 Alpes à partir du 2 novembre prochain. 


Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus