Le cantalien Jacques Mézard nommé ministre de l’agriculture

A 70 ans, le sénateur du Cantal jacques Mézard rentre au gouvernement en qualité de Ministre de l'Agriculture. / © WOSTOK PRESS/MAXPPP
A 70 ans, le sénateur du Cantal jacques Mézard rentre au gouvernement en qualité de Ministre de l'Agriculture. / © WOSTOK PRESS/MAXPPP

Le cantalien Jacques Mézard a été nommé, ministre de l’agriculture et de l'alimentation, mercredi 17 mai. Le président de la Communauté d’agglomération d’Aurillac avait activement soutenu le candidat E. Macron durant la campagne présidentielle.

Par Kamel Tir

Président du groupe Rassemblement démocratique et social européen au sénat, Jacques Mézard fait son entrée au gouvernement au poste de Ministre de l’agriculture.

Au soir du second tour de la présidentielle, le cantalien Jacques Mézard, 69 ans, s’était félicité de l’élection d’Emmanuel Macron. Une élection qu’il avait qualifiée de « choix d’avenir ». Le président de la Communauté d’agglomération d’Aurillac, homme fort du PRG, s’était mis En Marche depuis de nombreux mois avec celui qui, depuis, est devenu Président de la République.

En Janvier dernier, Jacques Mézard avait appelé les « Radicaux, les femmes et les hommes de centre-gauche fidèles aux valeurs fondamentales de la République à rejoindre Emmanuel Macron et à se mettre « en marche » ».
"Emmanuel Macron c’est le choix d’une nouvelle génération capable de réussir la nécessaire modernisation de la vie politique, de briser le clivage gauche-droite souvent artificiel des appareils des partis en rassemblant les hommes et les femmes de progrès sur les vrais enjeux" avait-il défendu. 

Fin connaisseur des territoires, il aura en charge le dossier sensible de l’agriculture. 




Dès sa nomination, la FNSEA, le principal syndicat agricole, présidé par une autre Cantalienne d'origine, Christiane Lambert, s'est félicité du périmètre du ministère qui associe alimentation et agriculture, regrettant "qu'il n'ait pas été élargi aux territoires ruraux". " Les agriculteurs seront sensibles à un ministre qui aborde les problèmes avec pragmatisme et volontarisme. Il aura, devant lui, une FNSEA représentative et réformiste, force de proposition concrète. Le Président de la République, lui-même, a qualifié la relance de l’agriculture de vitale pour le pays, nous sommes prêts pour ce défi !" a déclaré la FNSEA dans un communiqué.



Le sénateur du Cantal succède ainsi à Stéphane Le Foll. L'avocat Jacques Mézard a désormais pour mission: la défense de l'agriculture française. 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus