Depuis 2012, à Aurillac, les effectifs progressent régulièrement : le pôle universitaire  accueille ainsi, pour la rentrée 2017, 1400 étudiants.
Le pôle cantalien ne peut pas rivaliser avec les universités clermontoises mais il ne cesse de développer son offre de logement et d'enseignement post bac au sein de 12 établissements qui proposent 37 formations.

Point positif : La moitié des étudiants inscrits à Aurillac n'est pas originaire de l’ancienne région Auvergne.

« 60% des étudiants sont originaires, soit des autres départements de la région, soit de l’ensemble du territoire voire de l’étranger puisque nous avons une forte délégation chinoise qui est présente dans nos formations à Aurillac. C’est la marque d’une oxygénation de l’offre de formation. Il n’est pas question pour nous de limiter l’offre aux Cantaliens. Nous sommes ouverts sur le pays et sur le monde » indique Michel Roussy, Président de la Communauté d’Agglomération du bassin d’Aurillac.

Voir plus grand, c'est aussi le projet des acteurs universitaires : la création d'un 3ème département à l'IUT est à l'étude.
Aurillac entend également mettre en avant son côté festif les 19 et 20 septembre,
Deux journées d'animation conçues spécialement pour les étudiants afin de leur permettre de découvrir les équipements, et surtout la ville et sa population.

Le pôle universitaire d’Aurillac poursuit sa croissance

Depuis 2012, à Aurillac, les effectifs progressent régulièrement : le pôle universitaire accueille ainsi, pour la rentrée 2017, 1400 étudiants. Intervenant : Michel Roussy, Président de la Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac.  - B. Cante / L. Ribes / M. Canuto /France 3 Auvergne