Cantal : Les nouveaux hommes forts du département

Bruno Faure (LR) remplace Vincent Descoeur à la présidence du département du Cantal. / © Département du Cantal
Bruno Faure (LR) remplace Vincent Descoeur à la présidence du département du Cantal. / © Département du Cantal

Avec la loi sur le non-cumul, des hommes politiques ont dû abandonner certains de leur mandat. Ainsi, Bruno Faure succède à Vincent Descoeur à la présidence du département. Michel Roussy, maire PS d'Arpajon-sur-Cère, remplace lui Jacques Mézard, désormais ministre de la Cohésion des territoires.

Par France 3 Auvergne

Maire d'Arpajon-sur-Cère depuis 2014, Michel Roussy a sans surprise succédé à Jacques Mézard. Ce dernier était à la tête de la Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac depuis 2001.

Un changement à la tête d'une agglo de 25 communes et quelques 60.000 habitants. Pour autant le nouveau président (PS), souhaite exercer son mandat dans le même état d'esprit que son prédécesseur :

"Sur les bases et les fondamentaux de la Communauté d'agglomération, une continuité puisque les projets sont dessinés, certains arrivent à maturité, d'autres sont à construire, mais tout cela se fera dans le même esprit de consensus entre les communes rurales et la ville centre dans un esprit d'ouverture entre les 25 communes de l'agglomération."

Cantal : Les nouveaux hommes forts du département
Intervenants : Michel Roussy, maire d'Arpajon-sur-Cère Président de la communauté d'agglomération du bassin aurillacois (PS); Bruno Faure, président du conseil départemental du Cantal (LR) - France 3 Auvergne - Claude Bernard, Bruno Livertoux

Un nouveau président du Conseil départemental


Conseiller départemental et maire de la petite commune de Saint Projet de Salers, Bruno Faure est depuis lundi le nouveau président du Conseil départemental du Cantal.

Non cumul de mandat oblige, Vincent Descoeur élu député le 18 juin dernier a donc dû abandonner un poste qu'il occupait depuis 2001.

Pas de révolution à attendre non-plus, du nouveau patron de l'exécutif départemental, Bruno Faure s'engage seulement à poursuivre les actions initiées au cours de ces dernières années.

"Sous le dernier mandat de Vincent Descoeur, d'énormes travaux, d'énormes opérations ont été faites que ce soit l'innovation, le très haut débit au niveau régional, ce sont autant d'opérations qui ont contribué à ouvrir et à développer le département."

Sans grand chamboulement électoral majeur, Michel Roussy devrait conserver son poste à la tête de l'agglomération aurillacoise jusqu'en 2020, année d'élections municipales. Bruno Faure pourrait rester patron du département jusqu'en 2021, année de renouvellement des conseils départementaux.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Cantal : Les nouveaux hommes forts du département

Près de chez vous

Les + Lus