Le Cantal : premier producteur d'électricité d'origine éolienne en Auvergne

Le Cantal montré en exemple ! Plusieurs projets d'installation d'éoliennes sont à l'étude. S'ils aboutissent, le département sera le premier producteur d'Auvergne en électricité éolienne. Un chantier est déjà en cours : celui de Saint-Saury, où sept aérogénérateurs vont être installés.

Si tous les projets d'installations d'éoliennes voient le jour, le Cantal confortera sa place de premier département auvergnat producteur d'électricité éolienne
Si tous les projets d'installations d'éoliennes voient le jour, le Cantal confortera sa place de premier département auvergnat producteur d'électricité éolienne © France3Auvergne
Si tous les projets de construction d'éoliennes voient le jour, le Cantal confortera sa place de premier département auvergnat producteur d'électricité d'origine éolienne. Dans l'immédiat, c'est la commune de Saint-Saury qui s'apprête à voir fonctionner sept aérogénérateurs.
De quoi faire face aux besoins annuels d'une ville de 15 000 habitants.

Les ouvriers sont dans la phase la plus délicate : l'assemblage d'une éolienne se fait à plus de 90 mètres du sol !
Il faut donc une coordination parfaite entre les techniciens et la grue de plus de 400 tonnes...
Plusieurs jours sont nécessaires pour l'assemblage d'une éolienne.
Lorsque les pales seront posées, la hauteur de l'ensemble atteindra près de 150 mètres.
Par la suite, six autres aérogénérateurs vont être installés. 
Un projet de plus de 23 millions d'euros porté par deux communes et deux départements.

Les retombées pour le territoire sont conséquentes :
30 000 € par an pour Saint-Saury, 20 000 € pour le département et 50 000 € pour l'intercommunalité.
L'exploitant des éoliennes doit verser ces sommes pendant au moins 20 ans.

durée de la vidéo: 01 min 52
Installation d'éolienne à Saint-Saury (15)




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien énergie environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter