Tournoi des étoilés : à Saint-Flour, les chefs chaussent les crampons pour la bonne cause

Blanc, Mille, Bocuse, Ducasse, Passedat, Vieira... Les grands noms de la gastronomie française s'affichaient sur les maillots, mardi 3 octobre, au complexe sportif de Besserette de Saint-Flour. / © Christophe Jouvante
Blanc, Mille, Bocuse, Ducasse, Passedat, Vieira... Les grands noms de la gastronomie française s'affichaient sur les maillots, mardi 3 octobre, au complexe sportif de Besserette de Saint-Flour. / © Christophe Jouvante

Près de 500 chefs et cuisiniers ont pris part à la 24e édition du Tournoi des étoilés, organisé par Serge Vieira à Saint-Flour dans le Cantal. Mardi 3 octobre, la manifestation a permis de lever des fonds pour l’association Les enfants du jardin, qui lutte contre les maladies métaboliques.

Par V.P.

Pour la Coupe du monde de football, les équipes nationales arborent sur leur maillot autant d’étoiles que de victoires dans la compétition. Dans le Cantal, les footballeurs étoilés réunis les 2 et 3 octobre n’ont pas remporté leurs décorations sur les pelouses mais dans les cuisines.
 
Les équipes de ce tournoi particulier sont toutes composées de chefs et de leurs brigades, issus de prestigieux restaurants. Sur les maillots sont floqués les noms de grandes maisons : Bocuse, Ducasse, Truchon.


Serge Vieira (1er rang, en noir), entouré notamment des anciens internationaux Alain Boghossian (2e rang, au centre en noir) et Rudy Riou (2e rang, 2e en partant de la droite). / © Christophe Jouvante
Serge Vieira (1er rang, en noir), entouré notamment des anciens internationaux Alain Boghossian (2e rang, au centre en noir) et Rudy Riou (2e rang, 2e en partant de la droite). / © Christophe Jouvante


La veille, un repas de gala



Cette 24e édition du tournoi des chefs était organisée par Serge Vieira, chef à Chaudes-Aigues, Bocuse d’or 2005 et double étoilé au guide Michelin. L’événement a commencé le lundi soir par le tirage au sort des poules suivi d’un dîner de gala dans l’établissement de l’hôte.
 

Nos restaurants sont de vraies entreprises de compétition

Serge Vieira, chef cuisinier à Chaudes-Aigues (Cantal)


Avant d’attaquer le tournoi, près de 500 sportifs gastronomes, répartis dans seize maisons étoilées –– se sont rassemblés autour des tables du restaurant de l'Aubrac. Un repas qui doit être irréprochable, mais avant tout convivial.
 
Le collectif et la compétition sont les points communs entre le football et la cuisine, insiste Serge Vieira. « Je retrouve dans d’autres brigades des gens qui sont passés dans ma maison, la plupart se connaissent ou se reconnaissent, il y a un vrai lien entre les chefs. (…) Nos restaurants sont de vraies entreprises de compétition, mais lorsqu’on peut se rassembler entre amis, c’est extraordinaire. »


Tournoi des étoilés : à Saint-Flour, les chefs chaussent les crampons pour la bonne cause
Près de 500 chefs et cuisiniers ont pris part à la 24e édition du Tournoi des étoilés, organisé par Serge Vieira à Saint-Flour dans le Cantal. Mardi 4 octobre, la manifestation a permis de lever des fonds pour l’association Les enfants du jardin, qui soutient les jeunes atteints de maladies métaboliques. Intervenants : Fabien Ferré, Chef adjoint aux cuisines / Marcel Marre, Président de l'association "Les Enfants du Jardin" / Serge Vieira Chef étoilé, Organisateur du 24ème tournoi des Etoilés / Rudy Riou, Ancien footballeur professionnel. - C. Jouvante / A. Martinez / B. Courtine / France 3 Auvergne


Un tournoi caritatif

 

Le tournoi, qui s’est déroulé le 3 octobre à Saint-Flour, a aussi attiré Alain Boghossian, Rudy Riou et Frank Sylvestre, anciennes gloires du football français.

Rudy Riou (à droite), prêt à arrêter les tirs au but des maisons Bocuse et Ducasse. / © Christophe Jouvante
Rudy Riou (à droite), prêt à arrêter les tirs au but des maisons Bocuse et Ducasse. / © Christophe Jouvante

 
À l’aspect convivial de la manifestation, Serge Vieira a allié une œuvre caritative. Avec l’aide des partenaires privés de l’événement, le tournoi a permis de lever des fonds pour l’association Les enfants du jardin, qui aide les enfants atteints de maladies métaboliques.
 
Le Département du Cantal s’est aussi engagé à reverser 10€ pour chaque but marqué. Une belle somme, puisque plus de 150 ballons ont pris le chemin des filets. À la fin de la journée, l’équipe Blanc, du nom du chef créateur du tournoi en 1994, s’est adjugée la victoire.

Sur le même sujet

Ils sont morts dans la solitude ... le collectif lyonnais Morts sans toi(t) leur rend hommage

Près de chez vous

Les + Lus