Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Clause Molière : soutien de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) du Rhône

Dans un communiqué publié lundi 20 mars, ce syndicat professionnel qui revendique 1450 entreprises adhérentes dans le rhône et 6000 salariés, apporte son soutien à la "clause Molière" défendue notamment par le patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez.

Par Christian Conxicoeur

Pour la Capeb, le travail détaché constitue un vieux combat : une concurrence jugée déloyale pour ces artisans et petites entreprises du bâtiment. Selon elle, le nombre de travailleurs détachés a été multiplié par 10 entre 2004 et 2015.

Alors, dans le Rhône, ces 1450 entreprises adhérentes voient donc d'un bon oeil le crédo de Laurent Wauquiez, qui conditionne l'attribution de marchés régionaux à la bonne pratique du français sur les chantiers.


Pour ce syndicat professionnel, la clause « Molière » est, avant tout, "essentielle pour la qualité des chantiers puisqu’elle seule peut certifier que les normes françaises, aujourd’hui les plus exigeantes d’Europe, sont bien respectées, que les salariés aient suivi les nombreuses formations exigées chaque année et qu'ils soient correctement protégés avec des conditions de leur emploi correspondent à la législation du droit du travail".

Réfutant les soupçons de discrimination, la Capeb explique que la tradition d'intégration du bâtiment ne doit pas être remise en cause. Mais elle assume volontiers que cette clause est une arme anti-dumping social, généré par l'usage immodéré des travailleurs détachés.

Quelques chiffres

Capeb 69 :
• Adhérents : 1 450 (80 000 en France)
• Salariés : 6 000 dont 85% en CDI
• Marché 2015 : 2, 5 milliards d’€ - 35% du marché rhônalpin

Le bâtiment dans le Rhône: 
17 232 entreprises du bâtiment emploient
- salariés : 45 000
- Intérim : 3 000
- travailleurs non salariés (TNS) y compris auto entrepreneurs et conjoints collaborateurs 27 000

Sur le même sujet

Les réactions dans le Puy-de-Dôme après la nomination du Premier Ministre

Près de chez vous

Les + Lus