Coupe du monde de ski: Valentin Giraud Moine aurait pu perdre l'usage de ses deux jambes

Valentin Giraud Moine lors de sa blessure à Garmisch le 27 janvier 2017. 
 / © Angelika Warmuth / dpa / AFP
Valentin Giraud Moine lors de sa blessure à Garmisch le 27 janvier 2017. / © Angelika Warmuth / dpa / AFP

Le skieur français Valentin Giraud Moine, victime d'une très lourde chute samedi, aurait pu perdre l'usage de ses deux jambes, mais la rapidité des secours a permis d'éviter "toute lésion vasculaire et neurologique irrémédiable", a expliqué jeudi la Fédération française de ski (FFS).

Par AR et AFP

Lors de la descente de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) samedi, Giraud Moine a été victime d'une luxation des deux genoux après une lourde chute et a été rapidement pris en charge à l'hôpital de Garmisch.

"La rapide réduction des luxations des genoux a permis d'éviter toute lésion vasculaire et neurologique irrémédiable", a précisé la FFS dans un communiqué jeudi.

Giraud Moine va subir deux opérations: une au genou droit ce vendredi à Lyon (centre-est) par une équipe composée de plusieurs chirurgiens, et une au genou gauche la semaine prochaine, a encore précisé la FFS.

"Devant l’importance des lésions et le nombre de ligaments rompus, il a été décidé de faire appel à une banque de tissus gérée par le Pr Boisgard et son équipe à Clermont-Ferrand" indique aussi la FFS. 

Sans la prise en charge rapide de ses blessures, le skieur français, âgé de 25 ans, aurait pu perdre l'usage de ses deux jambes, comme cela était arrivé en 2008 au skieur autrichien Matthias Lanzinger.

Le 2 mars 2008, Lanzinger avait chuté lourdement pendant le super-G de Kvitfjell. Blessé à la jambe gauche dans sa chute - double fracture tibia-péroné -, il avait d'abord été transporté à bord d'un hélicoptère non médicalisé vers l'hôpital de Kvitfjell, puis vers Oslo. Deux jours après son accident, ses médecins n'avaient eu d'autre choix que de l'amputer sous le genou en raison de complications vasculaires.

A un an des jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, cette grave blessure jette une ombre sur la suite de la carrière de Giraud Moine, deuxième de la prestigieuse descente de Kitzbühel (Autriche) le 21 janvier. En plus de ses blessures aux genoux, Valentin Giraud Moine souffre d'un traumatisme de l'épaule ainsi qu'une entorse du pouce droit.  

A lire aussi

Sur le même sujet

Ils disent "non" aux poubelles à puce

Actualités locales

Les + Lus