les derniers salariés de Dia devront encore attendre

Le tribunal de Paris a renvoyé d'une semaine sa décision sur la liquidation judiciaire de la société Gastt Expansion qui avait repris huit magasins Dia, notamment à Lyon. Les derniers salariés n'ont pas été payés depuis début juillet.    

Les 47 salariés de Dia s'attendaient à ce que la liquidation judiciaire du repreneur, la société Gastt Expansion, soit prononcée ce jeudi. Mais le tribunal a renvoyé sa décision à la semaine prochaine. Le tribunal "veut laisser du temps pour que Carrefour s'engage à reprendre les salariés", a expliqué leur avocate, Florence Rebut-Delanoë. Pour l'instant, il y a un engagement "oral" de l'enseigne de grande distribution, selon les salariés.

Placée en redressement judiciaire le 15 septembre, la société, qui n'a jamais rouvert les magasins repris en mai, s'était engagée à verser avant l'audience de ce jeudi les salaires correspondant à la deuxième quinzaine de septembre. L'AGS, le régime de garantie des salaires, devait de son côté prendre en charge les deux mois et demi de salaires non versés.


Cet été , les derniers salariés de Dia, qui n'avaient toujours pas été payés par le repreneur de l'enseigne, faisaient part de leur desarroi au micro de Jean Perrier:      
durée de la vidéo: 01 min 26
La mauvaise passe des magasins Dia



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie consommation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter