Disparition de Maelys : les parents souhaitent que le suspect mis en examen “parle” aux enquêteurs

Plus de deux semaines après la disparition de la petite Maelys à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, l'avocat des parents de la fillette s'exprime pour la première fois. Il raconte que la famille veut garder espoir et il appelle le principal suspect à "parler" aux enquêteurs.

Par Yann Gonon

C'est la première interview de l'avocat des parents de Maelys. C'est aussi la première expression d'une famille dans l'angoisse depuis la disparition de la fillette le 27 août dernier alors qu'elle participait à un mariage. Maître Fabien Rajon nous a accordé un entretien ce lundi 11 septembre 2017. Il raconte l'espoir des parents, leur confiance dans les enquêteurs mais aussi les soupçons nés, très vite, dès le soir de la disparition.

Dans quel état d'esprit se trouve la famille ? Maitre Rajon décrit l'attente insupportable mais aussi la grande dignité avec laquelle les parents de Maelys traversent cette épreuve. Ils font confiance à la justice et sont conscients des moyens déployés pour retrouver la fillette. Ils veulent garder espoir même s'ils savent que le temps qui passe joue contre "le scénario heureux qu'on pourrait espérer".

Avocat extrait 1


Dès le soir de la disparition, l'entourage de Maelys a eu des soupçons contre l'homme mis en examen. Tout en insistant sur le respect de la présomption d'innocence, Maître Rajon estime que cet homme "détient les clés de cette affaire". "Il y a une attitude étonnante de la part de cet individu" pour l'avocat de la famille. Le soir de la disparition l'homme semble en effet avoir discuté longuement avec Maelys, puis il se serait éclipsé au moment où débutaient les recherches.
 

Avocat extrait 2


Lors de cet entretien, Maitre Rajon a également décrit le caractère de Maelys. Une fillette de 9 ans "pleine de vie, joyeuse, rigolote" qui allait faire sa rentrée en CM1.
 

Avocat extrait 3

Enfin, la piste du différend familial est-elle envisageable comme dans d'autres affaires ? Maître Rajon n'y croit absolument pas. Il décrit une famille "discrète, humble, travailleuse, des gens biens qui gagnent à être connus".
 

Avocat extrait 4

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les 20 ans du Pot-au-Noir à Rivoiranche

Près de chez vous

Les + Lus