REPLAY. Disparition de Maëlys : ses parents ont pris la parole lors d'une conférence de presse

C'était leur première prise de parole directe. Ce jeudi 28 septembre 2017 en fin de journée, les parents de la petite Maëlys se sont exprimés pour la première fois. Une conférence de presse était organisée à Villeurbanne (Rhône). Cette conférence est à revoir dans cet article.

Par Yann Gonon

C’est l'avocat de la famille, Maître Fabien Rajon, qui a adressé en fin de matinée un SMS aux rédactions pour annoncer que les parents de Maëlys allaient sortir de leur silence : "Les parents de Maëlys souhaitent s'exprimer dans le cadre d'une conférence de presse".

La conférence de presse a débuté vers 18h30 dans un hôtel de Villeurbanne.

© Aurélie Massait - France 3 Alpes.
© Aurélie Massait - France 3 Alpes.

© Aurélie Massait - France 3 Alpes.
© Aurélie Massait - France 3 Alpes.

Dans un communiqué publié ce jeudi après-midi, le cabinet de Maître Rajon précise que les parents de Maëlys ne s'exprimeront que sous la forme d'une simple déclaration. Ils ne devraient donc répondre à aucune question de journalistes. 


Voici ce qu’il faut retenir de la conférence de presse :


Maître Fabien Rajon :

- Mes clients ne feront qu'une rapide déclaration.
- Les proches ne se sont pas exprimés pour protéger leur vie privée.
- C'est une parole de détresse et un appel pour la vérité.
- Le secret de l'instruction s'impose. 

Le père de Maëlys :

- Les battues, témoignages des habitants et de nombreux français sont indispensables et nous vous en remercions.
- Les témoignages nous font chaud au cœur et nous aident à rester debout.
- Merci aussi aux enquêteurs.
- Notre pudeur n’empêche pas notre reconnaissance.
- Nous voulons dénoncer l’incendie de la gendaremrie de grenoble qui a failli détruire des pièces du dossier.
-  Nous avons pleine confiance dans le travail des enquêteurs.


La maman de Maëlys :

- Nous appellons toute personne susceptible de nous aider à nous contacter.
- Un individu est suspecté.
- Nous lui demandons de dire ce qui s’est passé.
- Nous ne cherchons pas un coupable à tout prix.
- Au vue des dernières révélations et de son attitude, nous lui demandons de révéler ce qu’il sait.
- Nous ne sommes pas convaincus de sa bonne foi.
- Nous pensons qu’il détient des informations importantes.
- Nous espérons qu’il entende notre appel à l’aide.
- Cette attente est insupportable.
- Nous ne connaissions pas cet individu avant cette affaire.
- Nous nous battons pour retrouver notre fille.
- Maëlys est une fillette joyeuse, dynamique, sportive et qui adore les animaux.
- Elle pense que tous ceux qui aiment les animaux sont dignes de confiance.
- Elle nous manque terriblement.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retenue collinaire

Près de chez vous

Les + Lus