Château de Grignan : dans l'ombre de la marquise de Sévigné, Marie Fontaine

L'édifice avait été en partie détruit après la révolution.
L'édifice avait été en partie détruit après la révolution.

Le château de Grignan, dans la Drôme, est un des hauts lieux du tourisme. Toujours associé à la marquise de Sévigné, il a pourtant été sauvé par Marie Fontaine, qui lui consacra sa fortune, et 12 ans de sa vie. 

Par Mathieu Boudet

Dans les murs du château de Grignan, les visiteurs ne jurent que par la marquise de Sévigné. Elle n'y effectua pourtant que 4 séjours, et y mourut en 1696. Une autre personnalité mérite d'être rappelée à l'histoire de l'édifice : Marie Fontaine. Riche veuve parisienne en quête d'une villégiature en province, elle achète l'édifice en partie détruit à la Révolution pour 57 000 francs de l'époque. Le château est alors décrit comme "un tas de décombres". 

Marie Fontaine va consacrer une grande partie de sa fortune et de sa vie à la restauration de l'édifice. 12 années de travaux pour lui redonner son lustre, dans un style néo - renaissance.

Depuis deux ans, une partie de la visite proposée aux touristes est consacrée à Marie Fontaine, à travers la reconstitution d'une partie de ses appartements. Un juste retour des choses pour ce château qui lui doit sa survie...


Reportage d'Hugo Chapelon et Nicolas Ferro

 

Sur le même sujet

Un nouveau contrôle technique plus contraignant pour mai 2018

Près de chez vous

Les + Lus