Le chocolat, c'est bon pour le moral et ... les affaires

© H. Chapelon
© H. Chapelon

Après Noël, le week-end de Pâques représente le deuxième pic des ventes chez l'artisan-chocolatier de Donzère, dans la Drôme.
Le chocolat lui assure 10% de son chiffre d'affaires annuel. Tout bon pour le moral.

Par Aude Henry

Dans la Drôme provençale, ce week-end ça sent bon le cacao.
A Donzère, il est un domaine familial où l'histoire du chocolat s'écrit depuis 1884. Sur quatre générations.

Ce week-end, Franck Morin ne sait plus où donner de la tête.  A tel point que l'artisan-chocolatier a été obligé de quitter son atelier pour prêter main forte en boutique. Comme un coq en patte, il assure ce rendez-vous incontournable de l'année : la vente de chocolats.

C'est bien simple, le week-end de Pâques représente le deuxième pic des ventes de l'année. Et pas qu'une médaille en chocolat.
Les gourmands et amateurs sont là, et c'est bon pour le moral de tous.
Le chocolatier, lui, peut espérer réaliser 10% de son chiffre d'affaires annuel.


© H. Chapelon
© H. Chapelon


Sur le même sujet

En Haute-Loire, la suppression de la réserve parlementaire inquiète certains élus ruraux

Près de chez vous

Les + Lus