Législatives 2017 : Mireille Clapot, une femme “en marche” à Valence

Mireille Clapot (La république en marche) l'emporte largement (56,89%) contre l'ancien général d'armée et candidat des républicains Bertrand Ract-Madoux (43,11%).Portrait de la nouvelle députée de la 1ère circonscription de la Drôme.  

Par Philippe Bette

Mireille Clapot a 53 ans. Née à Belley (Ain ). Elle vit aujourd'hui à la Roche de Glun (Drôme).  Mère de trois grands fils , tous en école d'ingénieurs. Elle fait ses études à Lyon. Lycée du Parc à Lyon. Classes préparatoires, "maths sup", "maths spé." puis Ecole centrale à Paris. Ingénieur de formation , Centralienne, elle a aussi repris ses études pour faire une maîtrise de lettres.        

Elle est aujourd'hui directrice des relations entreprises à l'école centrale de Lyon. Après 25 ans passés dans de nombreuses entreprises de la région chez Thales aéronautique et à la SNCF notamment.

Engagée au Parti socialiste en 2008.  Elle a été la directrice de cabinet d'Alain Maurice alors qu'il etait  maire de Valence et président de l'agglomération (2008/2014).  Elle n'est engagée dans "En Marche" que depuis quelques mois.  

Femme de gauche, elle a un parcours associatif. Elle milite à Amnesty International depuis les années 90. Elle crée une association "Mobili-Tain -Tournon"  pour venir en aide aux personnes fragilisées .Une structure pour faciliter leur mobilité physique et intellectuelle et leur retour dans la vie sociale et professionnelle. Elue, elle dit vouloir travailler plus particulièrement ces problématiques de "mobilité inclusive" à l'Assemblée nationale. Elle veut ainsi lutter contre l'exclusion sociale en permettant aux travailleurs pauvres et aux femmes de rompre leur isolement.  
 



Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Fiona. Les avocats de la défense quittent le procès, l'audience suspendue

Près de chez vous

Les + Lus