"A chaque fois qu’il tente un truc, ça marche !" pas de ressentiment derrière cette affirmation, mais beaucoup d’affection. Sur l’aire de décollage dans les hauteurs au-dessus du lac d’Annecy, le "gamin" comme on l’appelle se prépare à voler, bien entouré.

Sa drogue, c’est l’adrénaline : "c’est la pire d'ailleurs, car le corps s’habitue vite donc on cherche toujours à aller plus loin." Or le jeune savoyard a commencé le parapente à l’âge de 2 ans, avec des miliers d'heures de vol au compteur son besoin d'adrénaline est très important aujourd'hui.

Ses premiers balbutiements : "pam-pam" il les prononçait quand il voyait son père décoller, car il voulait l’accompagner. Alors jusqu’à ses 10 ans, il a survolé, les Alpes en bi-place. Faisant même ses siestes à plusieurs mètres d’altitude.

Portrait d'Eliot Nochez, parapentiste Freestyle

Intervenants : Eric Varlet, parapentiste ; Eliot Nochez  - Arianne Combes-Savary, Maxime Quemener et Azedine Kebabti


Force centrifuge, prise de vitesse, variation, autant de sensation que seul le parapente procure à Eliot pourtant amateur de kite surf et autres disciplines

À 23 ans, Eliot a déjà remporté les championnats de France et la coupe du monde. Le freestyleur se consacre donc à d’autres projets désormais : les vidéos extrêmes. Dans son dernier film, avec deux autres funambules, il tend une slackline entre deux parapentes, une prouesse unique au monde.

Et ce n'est pas fini l'acrobate n'est pas en mal d'inspiration, il a encore des projets plein la tête