Les «troubles Spécifiques des Apprentissages» avec le docteur Revol

Docteur Revol, chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon - Montpellier mars 2015 / © Max PPP
Docteur Revol, chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon - Montpellier mars 2015 / © Max PPP

Le Dr Olivier Revol, chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon, fut l'un des premiers pédopsychiatres à travailler sur les «troubles Spécifiques des Apprentissages». La voix est libre fait le point Samedi 16 mai à 11h30.

Par Kathleen Garon

Revoir l'émission

Le Dr Olivier Revol est chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon. Il est un des tout premiers pédopsychiatres à s’être consacrés aux enfants souffrants de «troubles Spécifiques des Apprentissages», les fameux «Dys», les «Haut Potentiel Intellectuel» (les précoces) et les TDA-H (les hyperactifs).
Il est par ailleurs auteur de nombreux livres sur le sujet : «J’ai un ado, mais je me soigne» et  «On se calme !» dédié à l’hyperactivité.
Il est souvent invité en tant qu’expert dans des émissions santé parlant de ces troubles.

Les «troubles Spécifiques des Apprentissages» avec le docteur Revol
Les «troubles Spécifiques des Apprentissages» avec le docteur Revol


Frédéric Llop profite de son expertise pour préciser ce que sont vraiment ces troubles neurologiques que l’on diagnostique aujourd’hui de façon certaine, et que l’on confond parfois avec des problèmes de comportement ou d’éducation.

Deux mamans d'enfants souffrant de ces troubles témoigneront : 

Elles évoqueront les contraintes plus ou moins lourdes d’avoir un enfant «Dys» ou «TDA-H» à la maison, les difficultés sociales que cela génère pour l’enfant (et pour l’ensemble de la famille), et le «parcours du combattant» pour faire reconnaître le trouble par des professionnels de santé pas toujours bien informés.

Timéo et Rayan, deux enfants précoses, deux profils différentes
Intervenants : Timéo 10 ans 1/2 ; Dorothée Sibilla, mère de Timéo ; Souad Gara-Akel, mère de Rayan ; Fanny Nusbaum, psychologue ; Dominic Sappey-Marinier, biophysicien - Hospices civils de Lyon ; Docteur Olivier Revol, pédopsychiatre - Chef du service de Neuropsychopathologie Reportage : I. Sabourault / V. Cruard / E. Messie / L.Hauville

Après le flash de midi présenté par Claire Pain, un dernier invité, Adrien Ferreira de Souza, conseiller pédagogique à l’inspection académique du Rhône présentera la mise en place des aménagements spécifiques par l’éducation nationale, nécessaires à une scolarisation normale d’un enfant souffrant de ces troubles, ainsi que la difficulté d’avoir l’aménagement  "juste" en fonction du degré du trouble.

Infos utiles

Les liens vers les associations :
Haut potentiel intellectuel
  • ANPEIP : Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces 
  • AFEP : Association Française pour Enfants Précoces 
  • AAREIP : Association d’Aide à la Reconnaissance des EIP
  • PLANETE DOUANCE

Fédération française des Dys 
La Journée Nationale des Dys via Facebook

Lecture

La page facebook de la Journée Nationale des Dys
 

Emission préparée et présentée par Frédéric Llop
Rédaction en chef : Laurent Mazurier - Réalisation : Denis Milan - Scripte : Bérénice Dalmais 

A lire aussi

En Haute-Loire, la suppression de la réserve parlementaire inquiète certains élus ruraux