Fête de la musique : retour sur l'édition 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes

Comme chaque année, la musique a résonné jusqu'au bout de la nuit aux 4 coins de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La 36ème édition de la Fête de la Musique a tenu toutes ses promesses entre gros concerts et petites formations de musiciens amateurs.

Par Yann Gonon

La France a comme chaque année fêté l'arrivée de l'été en musique. Ce 21 juin 2017, c'était la 36ème édition de la Fête de la Musique. En Auvergne-Rhône-Alpes, comme aux 4 coins de l'hexagone, les concerts se sont multipliés. Organisés, sur de grandes scènes, ou improvisés au bout de la rue. Les équipes de France 3 étaient sur le pont pour l'événement. Voici leurs reportages.

A Grenoble, pour des raisons de sécurité, la ville n'avait pas souhaité installer de grandes scènes cette année. Du coup les petites initiatives musicales se sont multipliées et ont envahi les rues de l'agglomération, comme un retour aux origines de cette fête populaire.

Fête de la musique à Grenoble
Jérôme Dannerolle, choriste du groupe One more voice - Kevin Lebars, guitariste du groupe Froggy Dudes - Jean-Pierre Bertrand, batteur du groupe CAN. Reportage Marion Feutry - Maxime Quemener.

La fête de la musique battait son plein hier soir également dans toute l'Auvergne. De nombreuses scènes s'étaient montées notamment à Clermont-Ferrand. L'occasion pour bon nombre d'artistes amateurs de se produire en public. L'une de nos équipes a suivi une jeune chanteuse, Manon Vialle alias Minavallone pour son premier gros concert. 

La fête de la musique à Clermont-Ferrand
A Clermont-Ferrand, la fête de la musique permet à de jeunes artistes de jouer devant un public et de se faire connaître, c'est le cas de la chanteuse Manon Vialle, Minavallone de son nom de scène. Intervenants: Manon Vialle alias Minavallone (chanteuse), Eric Courtial (spéaliste chanson à Radio Averne).  - Maxime Van Oudendycke et Christophe Jouvante. Montage de Didier Robert.


A Lyon, il y avait de quoi réjouir tout le monde pour cette 36 ème fête de la musique. Les notes cuivrées d'une fanfare militaire au palais du gouverneur et de l'électro-acoustique à Gerland. Chacun y a retrouvé l'esprit de la fête dans une chaude ambiance.
 


Saint-Etienne a aussi célébré la fête de la musique . Une partie du centre ville était interdite aux voitures pour permettre aux scènes musicales de répéter avant l'arrivée de la foule. Mais des consignes avaient été données pour que la musique ne se prolonge pas trop dans la nuit.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus