Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

La foire de Beaucroissant, une entreprise à part entière

On fait la queue au "service foire" / © France 3 Alpes
On fait la queue au "service foire" / © France 3 Alpes

452.296 euros, voilà ce que rapportent les emplacements de la foire de Beaucroissant. Une manne importante pour un village de 1500 habitants. Mais ici tout le monde se met en quatre pour accueillir commerçants et visiteurs. Et ça commence de bonne heure!  

Par Franck Grassaud

Reportage. La nuit a été courte. Le vendredi, c'est traditionnellement la grande journée des bestiaux à la foire de Beaucroissant. Alors, ce 12 septembre, avant même 5 heures du matin, les dernières bêtes descendent des bétaillères pour "le ballet" du placement. Le "service foire", installé en mairie, lève aussi le rideau. Les marchands font déjà la queue pour récupérer leur emplacement. Patrick Bouchet, le régisseur, doit faire face aux premières grognes. Mais il sait gérer, depuis le temps que le "Monsieur foire" est sur le terrain.

Le soleil se lève, la foire s'éveille... comme depuis 795 ans. Un peu plus de 1000 exposants sont dans la place. Les visiteurs passent d'abord à la buvette. Ces cafés éphémères montés dans un garage, une cour, un jardin qui profitent à la cagnotte des villageois. Dans les champs alentours, les parkings payants arrondissent aussi sérieusement les fins de mois des propriétaires. Ainsi va la "Beaucroissant", une fête qui profite à tous mais où tout le monde donne la main.

Reportage Jean-Christophe Pain, Marie Michellier et Eric Achard
Ouverture de la foire de Beaucroissant
Intervenants : Christian Nicoud, premier adjoint au maire de Beaucroissant ; Patrick Bouchet, régisseur.
  

A lire aussi

Sur le même sujet

Emmanuel Macron et les Alpes : retour sur deux ans et demi de visites

Près de chez vous

Les + Lus