UTMB : Benoît, guide de haute-montagne, une “luciole” à l'assaut des sentiers du Mont-Blanc

A 50 ans, Benoît Mousseux se lance un nouveau défi : s'aligner au départ de l'UTMB, l'Ultra Trail du Mont-Blanc. Ce guide de haute-montagne rêve de trail depuis longtemps. Ce sont les trailers qui courent de nuit, tels des "lucioles", qui lui ont donné envie de se lancer.

Par Yann Gonon

La montagne, cela fait longtemps qu'il la connait et qu'il la pratique en temps que guide de haute-montagne. A 50 ans, Benoît s'est pourtant fixé un nouveau défi, celui d'aller courir sur ces sommets qu'il aime depuis si longtemps. Ce vendredi 1er septembre 2017, il va s'aligner au départ de la plus prestigieuse des épreuves de l'UTMB, l'Ultra Trail du Mont-Blanc.

Lorsqu'il redescend ce soir-là de la mer de glace où il a accompagné des clients, le guide de haute-montagne Benoît Mousseux n'a pas terminé sa journée. Après les crampons, il va chausser ses baskets pour un entrainement de trail. "C'est une façon de prolonger la pratique de la montagne" explique Benoît. "Courir en montagne, c'est avoir un sac à dos léger, être libre et voir encore plus de paysage" précise t-il. "ça permet aussi de garder la passion intacte malgré les années qui passent".

Voilà des années déjà que Benoît s'intéresse au trail. Un intérêt qui lui vient d'une autre passion : la photo. Benoît a photographié des dizaines de trailers de nuit : "ça fait des belles photos. C'est une ambiance extraordinaire, un peu comme des lucioles en pleine nuit. Rien que de voir çà, çà me donnait des frissons et finalement l'envie de faire partie de ces lucioles".

Vendredi 1er septembre 2017, Benoît Mousseux s'alignera au départ de l'UTMB, la plus prestigieuse des courses de l'Ultra Trail du Mont-Blanc.

UTMB Benoît Mousseux


A lire aussi

Sur le même sujet

Page sortir du 13 octobre 2017

Près de chez vous

Les + Lus