Cyclisme : saison “éprouvante” mais satisfaisante pour Romain Bardet qui va prendre du repos

Le Brivadois Romain Bardet, 3e du Tour de France 2017, dresse la bilan de sa saison sportive face aux médias. / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP PHOTO
Le Brivadois Romain Bardet, 3e du Tour de France 2017, dresse la bilan de sa saison sportive face aux médias. / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP PHOTO

Après le Tour de France et la Vuelta, le coureur brivadois Romain Bardet dresse le bilan de sa saison cycliste. Une saison "éprouvante" mais qui satisfait le sportif, qui aspire désormais à récupérer.

Par Sandrine Montéro

Face à la presse, Romain Bardet n'élude rien, aucune question. Le coureur brivadois confirme son amour pour un sport exigeant, se dit satisfait de cette saison de compétition qui s'achève. Car le sportif aspire désormais au repos, même s'il va continuer encore l'entraînement pendant "un gros mois", avant de prendre quelques vacances.

"Ca fait du bien de poser un peu ses valises. La saison nous fait beaucoup partir, pour de beaux objectifs, de belles échéances, mais c'est appréciable aussi de retrouver un peu le calme de l'Auvergne", confie celui qui, pour la première fois cette année, a enchaîné le Tour de France et le Tour d'Espagne.

"C'est un challenge éprouvant de faire deux grand tours. Ca fait 6 semaines de courses en l'espace de 10 semaines, c'est colossal comme charge d'entraînement (...) Ca fait 6 ans que  je fais des saisons à plus de 1000 heures d'entraînement, c'est important d'avoir un peu de repos pour lancer maintenant aussi une nouvelle phase de ma carrière à 27 ans".

Entre bilan...


A l'heure du bilan, Romain Bardet, troisième de la Grande Boucle 2017, dit n'avoir "aucun regret".
"Ca a été un excellent tour de France, très peu de coureurs ont réussi à faire 2 podiums consécutifs. Je suis ravi. Et ça a surtout été construit collectivement cette année, ce qui montre la dynamique et la nouvelle place de l'équipe au niveau international. C'est vraiment le marqueur net de progression par rapport à l'année dernière", estime le coureur d'AG2R La mondiale.

Quant à la Vuelta, qui s'est achevée le 10 septembre, là encore Romain Bardet, qui termine 17e du classement général, positive cette première expérience, même s'il n'a pas pû décrocher de victoire d'étape.
"J'ai pû retrouver un cyclisme d'attaque, où j'ai été entreprenant. J'avais souvent des bonnes jambes, voire de très bonnes jambes. Mais il faut aussi des circonstances pour s'imposer et je n'ai jamais réussi à les réunir sur la Vuelta. Ca restera quand même un grand souvenir", estime le coureur.

... et perspectives


Et les JO dans tout ça ?
"C'est super en tant qu'amoureux du sport d'avoir un tel événement dans l'Hexagone (ndlr Paris, 2024 !) et tout ce que ça va représenter avant. On est à 7 ans des jeux, il va y avoir une montée en pression progressive, une émulation autour du sport", se réjouit Romain Bardet.

Il reste plus prudent, en revanche, sur sa participation : "est-ce que je ferais toujours du vélo en 2024 ? est-ce que je deviendrais sprinter d'ici là ? Ca fait beaucoup de 'si', estime le Brivadois, qui confie tout de même : "j'espère bien être de la partie, d'une manière ou d'une autre".


Romain Bardet fait le bilan de sa saison cycliste
Après le Tour de France et le Tour d'Espagne, le coureur brivadois Romain Bardet va continuer l'entraînement, mais stoppe la compétition cette saison. Le coureur a besoin de récupérer. Découvrez en vidéo l'intégralité de son interview, entre bilan et perspectives... - Christophe Jouvante, René Thévenot

 

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus