Il savait que cette victoire était à sa portée. Dans les derniers mètres de la 12ème étape du Tour de France, l’Auvergnat Romain Bardet a réussi à faire la différence. Rigoberto Uran et Fabio Aru n’ont rien pu faire pour stopper le coureur français qui est désormais à seulement 25 secondes du maillot jaune Fabio Aru.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.



Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.




Face au mur final, Romain Bardet s’est imposé avec une facilité déconcertante : « J’avais des bonnes jambes, j’ai essayé d’être patient et j’ai bien fait car dans le dernier mur j’ai fait la différence » a-t-il déclaré à son arrivée.
Et de poursuivre avec une anecdote : « Je suis le premier coureur à l’avoir gravi le jour où ça a été goudronné. J’étais ici avec mes parents en reconnaissance au mois de mai et j’avais remarqué que c’était une ascension qui pouvait me convenir ».
A l’issue de cette étape pyrénéenne, l’italien Fabio Aru arrache le maillot jaune au Britannique Chris Froome.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.




Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Revoir l'étape en vidéo