Le Chambon sur Lignon crée la polémique avec un panneau historique

Des milliers de juifs ont été cachés pendant la Seconde Guerre mondiale dans des villages du plateau du Vivarais-Lignon (Haute-Loire). / © France 3 Auvergne
Des milliers de juifs ont été cachés pendant la Seconde Guerre mondiale dans des villages du plateau du Vivarais-Lignon (Haute-Loire). / © France 3 Auvergne

Un simple panneau installé sur une nationale suscite la polémique : "Le Chambon sur Lignon : terre de Justes". Une inscription qui rappelle que sur ce plateau, des milliers de juifs ont été sauvés durant la Seconde Guerre mondiale. Mais sur place, certains dénoncent une récupération commerciale.

Par France 3 Auvergne

Sur les bords de la nationale 88 est apparu cet été un panneau de la discorde avec pour message : "Le Chambon sur Lignon, terre de Justes". Une référence à l'action des habitants d'une dizaine de villages du plateau du Vivarais-Lignon en Haute-Loire.

Des milliers de juifs y ont été cachés pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour certains villages environnants, ce panneau constitue un raccourci historique et une récupération touristique.

"Cela donne l'impression très forte qu'il n'y a qu'une commune, d'ailleurs le panneau en question ne porte le nom que d'une seule commune. C'est un petit gênant", pense Alain Debard, président de l'association Environnement et Patrimoine du Mazet.

"De voir que c'est un argument touristique, commercial, c'est une trahison de ces gens-là. Cela fait mal", regrette Marianne Mermet-Bouvier, adjointe au maire du Mazet-Saint-Voy.

Le Chambon sur Lignon crée la polémique avec un panneau historique
Intervenants : Alain Debard, président de l'association Environnement et Patrimoine du Mazet; Marianne Mermet-Bouvier, adjointe au maire du Mazet-Saint-Voy; Aziza Gril-Mariote, muséographe du lieu de mémoire Chambon-sur-Lignon; Denise Vallat, adjointe à la culture du Chambon-sur-Lignon - France 3 Auvergne - Bernard Aparis, Hervé Guttmann, Pascal Conte

Au Chambon sur Lignon, un lieu de mémoire raconte cette histoire. Quand les bruits de bottes résonnaient en France, sur le plateau, dans les fermes, étaient accueillis des milliers de juifs sous l'impulsion de deux pasteurs.

Une action collective honorée par l'État d'Israël qui a désigné la population du territoire "Juste parmi les nations".

"On ne réussira jamais à décerner des médailles des Justes à tous les gens qui ont sauvé des juifs ici sur le plateau. Donc Yad Vashem va décider de décerner un diplôme d'honneur collectif", explique Aziza Gril-Mariote, muséographe du lieu de mémoire Chambon-sur-Lignon.

Avant les juifs, les habitants ont protégé tour-à-tour des protestants persécutés, des républicains espagnols, des réfractaires au travail obligatoire.

Une terre de résistance et d'accueil que la mairie du Chambon sur Lignon veut faire découvrir ; "Pour nous c'est aussi un message lancé aux voyageurs de la RN 88 pour leur dire la proximité de la route emprunté et qu'il s'y ait passé des choses qui mériteraient d'être connu", affirme Denise Vallat, adjointe à la culture du Chambon-sur-Lignon.

Aujourd'hui, 10.000 visiteurs font le détour pour découvrir cette histoire exceptionnelle et méconnue.

© France 3 Auvergne
© France 3 Auvergne

 

Sur le même sujet

Plus de 300 brebis viennent en aide aux espaces naturels sensibles

Près de chez vous

Les + Lus