Le geste généreux d'un habitant du petit village de Grazac en Haute-Loire

Le village de Grazac en Haute-Loire compte un peu plus de 1000 habitants. / © Mairie de Grazac
Le village de Grazac en Haute-Loire compte un peu plus de 1000 habitants. / © Mairie de Grazac

Dans la nuit du 17 au 18 juillet, la balançoire de Grazac est vandalisée. Depuis, les enfants de ce petit village de Haute-Loire, sont sans balançoire. C’est une personne de la commune qui a décidé de financer son remplacement.

Par Aurélie Albert

Un geste sans équivalent dans la commune de Grazac. Le village de 1000 habitants a vu, dans la nuit du 17-18 juillet, sa balançoire vandalisée. Détruite, les enfants ne pouvaient plus s’en servir.
« Tout de suite une personne qui habite le village m’a téléphoné pour savoir ce qu’il s’était passé, raconte Hervé Gaillard, maire (sans étiquette) de Grazac. Après lui avoir expliqué, la personne semblait choquée par ce geste. Elle m’a ensuite demandé les frais que ça engendrait de remplacer la balançoire ». Au-delà des 1400 euros nécessaires, la personne a donc décidé de donner à la commune 5000 euros. « Elle m’a dit d’utiliser cet argent pour le village, la seule condition étant de mettre une nouvelle balançoire », continue le maire.

La balançoire de Grazac a été vandalisée dans la nuit du 17 au 18 juillet / © Mairie de Grazac
La balançoire de Grazac a été vandalisée dans la nuit du 17 au 18 juillet / © Mairie de Grazac


Une nouvelle balançoire sera donc installée. Un cœur en cadre métallique à l’entrée du pont de la voie verte verra le jour et les personnes pourront y mettre des cadenas. Une partie de l’argent servira à financer un défibrillateur et à la numérotation des rues du village et du centre-bourg.
Pour le maire de la commune c’est un vrai coup de cœur. « Ca risque de me marquer en tant que maire, évoque Hervé Gaillard. On est dans une petite commune rurale, les finances sont difficiles du coup c’est vraiment un beau geste ».

L’autre condition de ce bienfaiteur est aussi de rester dans l’anonymat.

Sur le même sujet

Plus de 300 brebis viennent en aide aux espaces naturels sensibles

Près de chez vous

Les + Lus