Festival Renaissance au Puy-en-Velay (43) : les armes tranchantes sous surveillance

Jusqu'au 18 septembre, les fêtes du Roi de l'Oiseau sont particulièrement surveillées au Puy-en-Velay. Les règles de sécurité concernant les armes utilisées pendant les animations sont plus strictes. / © France 3 Auvergne / G. RIVOLLIER
Jusqu'au 18 septembre, les fêtes du Roi de l'Oiseau sont particulièrement surveillées au Puy-en-Velay. Les règles de sécurité concernant les armes utilisées pendant les animations sont plus strictes. / © France 3 Auvergne / G. RIVOLLIER

Jusqu’au 18 septembre, le port d’armes tranchantes ou d’arc à flèches sera sous haute surveillance au Puy-en-Velay (43). Les bandits de grand chemin n’auront qu’à bien se tenir. Pour la fête du Roi de l’Oiseau, les Gens d’Armes sont sur le pied de guerre.

Par Brigitte Cante

Jusqu’au 18 septembre au Puy-en-Velay (43), le port d’armes tranchantes, de lances ou d’arc à flèches sera sous haute surveillance. Les mercenaires et bandits de grand chemin n’auront qu’à bien se tenir. Pour la fête du Roi de l’Oiseau, les Gens d’Armes sont sur le pied de guerre.

Transformée en un immense campement, la vieille ville du Puy est le théâtre pendant cinq jours de tournois de chevaliers, de déambulations de pèlerins et de guet-apens tendus par des coquillards, ces bandits qui n'hésitent pas à faire couler le sang.

Chaque année, la préfecture de Haute-Loire célèbre les Fêtes Renaissance du Roi de l’Oiseau : un grand bond en l’année 1533 lorsque François 1er vint rencontrer au Puy en Velay les ambassadeurs turcs de Soliman le Magnifique.

LES GENS D’ARMES EN PREMIERE LIGNE

"Oyez, Oyez braves gens" : c’est ainsi que la gendarmerie de Haute-Loire interpelle "les damoiselles et damoiseaux" sur sa page Facebook, les 6000 personnes costumées et les 130 000 festivaliers attendus pendant ces Fêtes.

Dans les tavernes, les festivaliers s’hydratent à grandes gorgées d’hypocras, un vin médiéval plutôt épicé. Quel que soit le breuvage ou l’origine d’une hallucination, les gendarmes reconnaissables "à leur habit bleu azur" ne disposent plus d’oubliettes mais réserveront aux contrevenants "le meilleur accueil."


Pas question non plus de caracoler épée à la main au Puy-en-Velay! Dans un style moins fleuri, les règles de sécurité édictées par le Préfet de Haute-Loire sont claires et nettes. Les armes doivent être transportées dans des étuis sécurisés et non accessibles.

Pour éviter tout vent de panique, les canonnades comme les tirs d’arquebuse, de mousquet ou de mortier sont précédées d’annonces préalables au public.


Le programme complet des festivités est ici

Sur le même sujet

Inauguration du chemin des planètes dans le Cantal, un sentier de plusieurs kilomètres

Près de chez vous

Les + Lus