Haute-Loire : une extension d’une carrière provoque la colère des habitants

Haute-Loire : une extension d’une carrière provoque la colère des habitants
A Solignac-sur-Loire, l'extension de la carrière de basalte suscite de la colère et mobilise les écologistes et les agriculteurs. Pour les uns, cette carrière est un atout économique, pour les autres ce sont des nuisances : bruit, poussières et ou des terrains agricoles qui disparaissent. - France 3 Auvergne - RIVOLLIER Gérard, BROT-MONNIER Elodie, BONNETOT Sébastien

A Solignac-sur-Loire, l'extension de la carrière de basalte suscite de la colère et mobilise les écologistes et les agriculteurs. Pour les uns, cette carrière est un atout économique, pour les autres ce sont des nuisances : bruit, poussières et ou des terrains agricoles qui disparaissent.

Par MT et GR

RIVOLLIER Gérard, BROT-MONNIER Elodie, BONNETOT Sébastien

Voilà 20 ans que Georges et Marie-Rose Laurent se battent contre la carrière qui se rapproche de plus en plus de leur village.

La société qui exploite cette carrière demande une prolongation pour 15 ans. Elle envisage une extension sur 4,5 hectares après avoir convaincu un agriculteur de céder ses terrains. Georges et sa sœur ont aussi été sollicités mais pour eux, pas question de céder une parcelle :

«  »

Alors qu'une enquête publique est en cours, le sujet divise. Les opposants mettent en avant les nuisances : le bruit, la poussière, les camions et surtout le fait que la carrière mange les terres agricoles dans cette zone d'élevage et de lentille verte.

© France 3 Auvergne
© France 3 Auvergne


La société Jalicot répond qu'elle prend des mesures pour limiter ces nuisances. Elle clame que son projet d'extension représente moins de 1% des surfaces agricoles de la commune et surtout, elle met en avant l'intérêt économique du site qui emploie 8 personnes.

Le préfet tranchera dans les mois prochains, sachant que la carrière se trouve à proximité de la Loire et d'un site Natura 2000, ce qui explique que les défenseurs de l'environnement ont pris position pour sa fermeture.

Sur le même sujet

L'Invité du Dimanche

Près de chez vous

Les + Lus