Laurent Wauquiez restera maire du Puy-en-Velay pendant trois à cinq mois

Selon nos confrères du Progrès, Laurent Wauquiez, député-maire du Puy-en-Velay et futur président de la région Rhône-Alpes/Auvergne a confirmé qu’il ne céderait pas son fauteuil de maire avant « trois à cinq mois ».

Laurent Wauquiez devrait démissionner de sa fonction de maire du Puy-en-Velay dans le courant du printemps 2016.
Laurent Wauquiez devrait démissionner de sa fonction de maire du Puy-en-Velay dans le courant du printemps 2016. © MaxPPP
La déclaration a été faite en amont du conseil municipal du Puy-en-Velay qui se déroulait le 21 décembre.  Le député-maire a annoncé qu'il resterait à la tête de la municipalité pendant encore trois à cinq mois. Il justifie cette décision, selon le journal Le Progrès,  par le fait que «des contentieux sont en cours et il faut le temps de les purger». Des contentieux déposés devant la justice et qui ont valeur suspensive.

Laurent Wauquiez sera élu à la présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes le 4 janvier 2016. Il avait annoncé qu'il renoncerait à son poste de maire du Puy-en-Velay pour se consacrer à la région mais qu'il avait choisi de rester député jusqu'en 2017, date à laquelle les dispositions de non-cumul seront applicables, et un choix sera rendu obligatoire entre député et président de région.
La loi sur le non-cumul des mandats
La Loi organique du 14 février 2014 interdit le cumul de l’exercice d’un mandat parlementaire national ou européen avec l’exercice de fonctions de direction ou de co-direction au sein des collectivités territoriales et des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, en métropole et en outre-mer.

Pour éviter la multiplication d’élections partielles à chaque élection locale, le projet de loi organique autorise qu’un parlementaire démissionnaire pour cause de cumul des mandats soit remplacé par son suppléant. Des dispositions qui seront applicables à compter du premier renouvellement des assemblées concernées suivant le 31 mars 2017.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter