En Haute-Loire, certains secteurs commencent à souffrir de la sécheresse. C'est le cas sur Saint-Privat du Dragon.
Un pré tout jaune, tout sec ! Des éleveurs de moutons avaient prévu une deuxième coupe d'herbe début juillet. Après le coup de chaud en juin, ils ont dû y renoncer.

« Nos bêtes n’auront bientôt plus rien à manger » déplore Gilles Coste, éleveur d’ovins en Haute-Loire. « D’ici 8 jours, elles passeront à la ration d’hiver ».
Gilles Coste a déjà réduit son cheptel de 450 à 350 brebis il y a 2 ans à cause de la sécheresse  mais il s'inquiète de nouveau. Ce secteur est particulièrement sensible. Quand il pleut, l'eau ruisselle sur les pentes. Dans la journée, les moutons se tiennent à l'ombre.

« Ils craignent énormément le chaud donc ils restent sous les arbres dans la journée et vont manger la nuit. Pendant qu’ils restent à l’ombre, ils ne s’alimentent pas normalement» explique-t-il.

Avec la chaleur, dans ce secteur de la Haute-Loire, dans la journée, les moutons se tiennent à l'ombre. P. Felix / France 3 Auvergne


L'agriculteur a aussi des vaches.  Depuis une dizaine de jours, il est obligé de les nourrir à l'étable ! Il n'aura sans doute pas assez de fourrage pour passer l'hiver !

« On va peut-être continuer d’acheter de l’ensilage de maïs, d’acheter du foin : donc ce sera toujours des frais supplémentaires et un budget qui ne va pas suivre» affirme l’éleveur.
A quelques kilomètres, l'herbe est beaucoup plus verte ! Globalement, la situation dans le département n'est pas critique mais à surveiller. Les réserves de profondeur sont correctes mais le déficit hydrique superficiel atteint 10 à 40% selon les secteurs.

« On a quand même une pluviométrie qui est largement déficitaire sur la période d’été et surtout un phénomène de chaleur qui a été très important au mois de juin. Ce phénomène de chaleur va provoquer une évaporation beaucoup plus importante que d’habitude » explique Hubert Goglins de la Direction des Territoires de Haute-Loire.

Le 20 juillet, aucune restriction n’est décidée mais il est recommandé de réduire sa consommation d'eau.  Si les pluies ne sont pas suffisantes, des mesures pourraient être prises pour limiter l'usage de l'eau localement, notamment dans le bassin de Vorey. (voir encadré)


Sécheresse : en Haute-Loire, des mesures de restriction d’eau pourraient être prises

En Haute-Loire, à la mi-juillet, sans parler de sécheresse, la situation est tout de même inquiétante dans certains secteurs du département, notamment sur les communes de Saint-Privat du Dragon et Saint-Ilpize, près des gorges de l'Allier. Intervenants : Gilles Coste, agriculteur / Hubert Goglins, Direction des Territoires de Haute-Loire.  - G. Rivollier / P. Felix / France 3 Auvergne