Amine et Hamza M’raihi ouvrent magistralement le Cosmojazz Festival de Chamonix

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Depuis le 23 et jusqu’au 31 juillet, Chamonix accueille la 7e édition du Cosmojazz Festival. Samedi, Amine et Hamza M’raihi, accompagnés du viloniste Beiju, l’ont ouvert de la plus belle des façons.

Par Boris Courret

Voilà sept ans qu’il permet à nature et musique de se trouver en totale osmose. Créé en 2010 par l’animateur-musicien André Manoukian, le Cosmojazz Festival accueille des artistes du monde entier qui offriront au public pas moins de douze concerts en altitude au milieu de panoramas pour le moins somptueux. Et toujours, le même objectif: partager avec des contemplateurs de tous horizons, une aventure humaine extraordinaire.


Retour à la nature

Depuis l’an dernier, Manoukian a étendu la manifestation au côté suisse du Mont-Blanc. C’est là, au pied des Mélèzes, qu’une symphonie de cordes accompagne quelques centaines de randonneurs. Celle du trio tunisien Amine et Hamza M’raihi accompagné de leur pote, le violoniste Beiju. "Jouer dans un endroit comme celui-là, c’est revenir à ce qui est le plus important. Cette nature, c’est ça qui nous réunit tous", confie Amine.

Reportage de Damien Borelly, Yves-Marie Glo, Sylvain Dumaine et Laëtitia Din Bin
Ouverture du Cosmojazz Festival
Intervenants: Amine Mraïhi, oudiste; Hamza Mraïhi, chanteur et joueur de kanoun

Amine et Hamza sont originaires de Tunis. Les deux frères jouent ensemble depuis l’enfance une musique parfois méditative, d’autres fois un peu plus énergique en mêlant toujours tradition orientale, andalouse ou indienne. "On joue une musique très acoustique, où le son a beaucoup d’importance. Ce son vient du bois, de la terre même. Ici, on revient un peu à la base", souffle Hamza.

Leur concert a ouvert de la plus belle des manières ce 7e Cosmojazz de Chamonix, bien parti pour être aussi cosmique que les précédentes éditions.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entreprise Serial Kombi

Près de chez vous

Les + Lus