Annecy: le cambrioleur se fait attraper la main dans le sac

© Google Street View
© Google Street View

Un cambriolage qui se transforme en vaudeville ! Prenez une dame âgée installée tranquillement dans son appartement, ajoutez un cambrioleur d'une trentaine d'années puis saupoudrez de la jeune colocataire qui ferme la porte à clé. Le tout donne 12 mois de prison ferme et 6 mois de sursis.

Par LC

L'histoire se déroule avenue Chevêne, juste en face de la gare d'Annecy (Haute-Savoie). Nous sommes le mardi 18 juillet 2017 dans l'après-midi. 

Notre Arsène Lupin du jour est un homme d'une trentaine d'années et très connu des services de police pour cambriolage. Il s'introduit dans l'appartement d'une dame âgée qui n'avait pas fermé sa porte à clé. Vêtements, vélo, ordinateur portable... L'homme fait tranquillement ses petites emplettes et effectue plusieurs allers-retours à l'extérieur du logement. 

Entre-temps, une jeune femme, qui se trouve être la colocataire de la personne âgée, rentre dans l'appartement et ferme la porte à clé. Manque de bol pour le cambrioleur qui se retrouve face à une porte close. 

Problème: il a laissé ses chaussures et son téléphone portable à l'intérieur...

La colocataire se rend compte que des affaires ont disparu et prévient immédiatement la police. Qui n'a plus qu'à cueillir notre malchanceux du jour. 

Tout est bien qui finit bien: presque tous les effets volés ont été retrouvés, hormis l'ordinateur portable de la jeune femme. 
Et Arsène Lupin a écopé de 12 mois de prison ferme et 6 mois de sursis. 

Sur le même sujet

Vichy (Allier) : une ville autonome en énergie en 2050 ?

Près de chez vous

Les + Lus