L'appel aux propriétaires d'Emmanuel Macron à baisser les loyers pour compenser la baisse des APL est une "improvisation hasardeuse" qui n'est "pas à la hauteur d'un chef d'Etat", a jugé, ce mercredi 6 septembre 2017, le secrétaire général des Républicains (LR), le Haut-Savoyard Bernard Accoyer.

Devant les préfets réunis mardi à l'Elysée, le chef de l'Etat a appelé "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros" par mois, pour compenser la baisse des APL décidée pour fin 2017 par le gouvernement.

Une "improvisation hasardeuse", a jugé M. Accoyer sur Radio Classique. "Lorsque vous lisez le bouquin d'Emmanuel Macron, +Révolution+, il explique que la politique du rabot est une bêtise. Une des premières décisions qu'il a prises a été d'appliquer la politique du rabot. Il doit maintenant en assumer les conséquences", a poursuivi l'ancien président de l'Assemblée, ancien député maire d'Annecy-le-Vieux.

"C'est vrai que 5 euros, c'est peu de choses pour certains mais c'est beaucoup pour d'autres. Il essaie maintenant de se rattraper. Mais cette déclaration n'est pas à la hauteur d'un chef d'état", a conclu M. Accoyer.