A Pringy en Haute-Savoie, le laboratoire Allergan, pilier français de la recette anti-âge

© Patrick Lin / AFP
© Patrick Lin / AFP

Le laboratoire américain Allergan est le leader mondial de l'esthétique médicale en matière de produits "anti-âge". Si son célèbre "Botox" est produit en Irlande, son non moins fameux gel anti-rides connu sous le nom "d'acide hyaluronique" est lui fabriqué à Pringy en Haute-Savoie. 

Par F.E avec AFP

Grâce, entre autre, à son gel "miracle" le laboratoire américain Allergan est au nirvana. A son palmarès, le "Botox" numéro un sur le podium, talonné par son autre produit  phare, l’acide hyaluronique (AH). C'est à Pringy en Haute-Savoie qu'Allergan, leader mondial de l'esthétique médicale, développe et produit sa gamme de gel injectable destiné à combler les rides.

La trouvaille


« Découvert dans les années 1930, l'AH a d'abord été utilisé comme "lubrifiant" pour les articulations de chevaux de course, puis dans l'ophtalmologie à partir des années 80, et dans l'esthétique médicale à partir des années 90 » rappelle Pierre Lebreton, directeur recherche-développement du site, qui compte 322 salariés, dont 40 chercheurs.

© Jean-Pierre Clatot AFP
© Jean-Pierre Clatot AFP

La recette du succès


La demande d'AH en esthétique a explosé dans le monde ces dernières années, surfant sur la tendance à aller vers des technologies moins invasives et plus abordables que la chirurgie. "Notre production progresse de 20 % par an depuis 2008, et on n'en est qu'aux balbutiements en Asie", explique Pascal Brice, directeur du site de Pringy, qui écoule sa production dans 101 pays.

Les injections de toxines (type Botox, pour relaxer les muscles) et d'AH captaient l'an dernier 38 % d'un marché mondial de l'esthétique médicale estimé à 8,5 milliards d'euros. Ce marché fait partie des segments les plus dynamiques -selon la dernière étude du congrès professionnel du secteur IMCAS- publiée en début d'année.

© Seringues sur une ligne de production de l'entreprise Allergan à Pringy en Haute-Savoie. Photos Jean-Pierre Clatot AFP
© Seringues sur une ligne de production de l'entreprise Allergan à Pringy en Haute-Savoie. Photos Jean-Pierre Clatot AFP


Le Botox demeure le produit roi d'Allergan, avec 1,2 milliard de dollars de ventes mondiales générées en 2016 par son application cosmétique, mais il est talonné par les produits de comblement de rides fabriqués en Haute-Savoie…Ils ont généré 867 millions de dollars de ventes l'an dernier et devraient dépasser le milliard de dollars cette année.

Un "joyau" qui reste un pion


Allergan a débarqué fin 2006 à Pringy, en rachetant pour 170 millions d'euros le laboratoire français Cornéal et son savoir-faire en matière d'acide hyaluronique. Le groupe a injecté 100 millions d'euros ces dix dernières années pour doubler la superficie du site, muscler ses effectifs et décupler ses capacités de production.
Les capacités actuelles du site devant arriver à saturation "fin 2020", un nouvel investissement est à l'étude pour la période 2018-2023. Brent Saunders, PDG du groupe de passage à Pringy en début de semaine, a vanté la "qualité" des produits, le "savoir-faire" et la "force d'innovation" des chercheurs.

La mondialisation 


Si Pringy est un "joyau" d'Allergan, rien n'est encore joué : le groupe d'origine américaine, dont le siège fiscal est à Dublin, évalue aussi la possibilité de diversifier sa production d'AH, "aux Etats-Unis ou en Asie", a prévenu le PDG.



Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus