A Lausanne, le Forum de l'EPFL est l'un des plus grands salons de recrutement d'Europe

L'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne est l'une des universités les plus côtées aujourd'hui en Europe. Tout particulièrement en ingénierie et technologie. Chaque année les étudiants organisent leur Forum emploi. Jusqu'au 13 octobre, environ 160 entreprises viennent y "faire leur marché". 

Par Jean-Christophe Pain

Depuis 35 ans, les étudiants les plus chevronnés veulent encourager l’insertion professionnelle de leurs pairs, en leur permettant d’établir un contact fort avec de futurs employeurs, des start-up et compagnies régionales aux plus grandes entreprises et universités mondiales.

Cette année, on trouve, parmi les entreprises présentes au Forum de l'EPFL : Amazon, BNP Paribas, Deloitte, General Electric, LVMH, Merck, Nestlé, Philip Morris, Procter & Gamble, Rolex, Vinci ou Zeiss. Au total pas moins de 160 entreprises, 70 start-up et 20 universités. L'an passé, le Forum a vu passer pas moins de 17 000 visiteurs. 

Le Forum prépare les étudiants à ce grand rendez-vous tout au long de l’année, en leur proposant des conférences et ateliers en lien avec les processus de recrutement (corrections de CV et de lettre de motivation, simulations d’entretien).

La manifestation en elle-même permet aux étudiants de bénéficier d’un contact privilégié avec les entreprises.


Le Forum de l'EPFL
Intervenants : Sébastien Balas Jeune diplomé de l'EPFL, Sébastien Marang Vice Président "Forum EPFL", Coline Mepillat Etudiante en 1ere année de Master biotechnologie Equipe France 3 Alpes : Ingrid Pernet, Serge Worreth, Virginie Muamba


L'école est très active en matière de formation et de recherche. Sa réputation fait autant rêver que les salaires de sortie. Près de la moitié des étudiants de l'EPFL sont d'ailleurs étrangers, 40 % sont français.

Les classements académiques internationaux placent régulièrement l'EPFL parmi les meilleures écoles d'Europe, voire du monde, dans le domaine des sciences exactes, de l'ingénierie et de la technologie. 

Pour Coline, étudiante venue de Haute-Savoie, "c'est une école plus reconnue à l'international et avec plus de moyens que les écoles françaises".




Sur le même sujet

Parkinson : dans l’Allier, un carnettiste dépeint son combat contre la maladie

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés