Le Téléphérique du Salève s'offre une nouvelle jeunesse en Haute-Savoie

Le téléphérique du Salève / © France 3 Alpes
Le téléphérique du Salève / © France 3 Alpes

Il y a 6 mois, il rouvrait ses portes au public. Un téléphérique plus beau, plus moderne, qui cherche à attirer touristes et locaux à grand renfort de marketing. Du sommet du Salève, les visiteurs pourront admirer une vue imprenable sur Genève, et ce même pendant la saison d'hiver. 

Par Linh-Lan Dao

Le téléphérique de Salève a vu le jour le 5 août 1932. Sa fonction : emmener le visiteur jusqu'au sommet du Salève, à 1100 mètres d'altitude. De là-haut, il peut admirer une vue à 360° sur Genève. Depuis le début du siècle, le téléphérique a changé de visage plusieurs fois. Laissé à l'abandon en 1975, il est restauré en 1984 sous une impulsion politique franco-suisse : première renaissance. Les efforts paient, puisqu'entre 2005 et 2012, le nombre de voyageurs a plus que doublé. 

Il y a 6 mois, le téléphérique rouvrait ses portes au public, après un grand lifting. Situé à 15 mn de Genève et à 10 mn d'Annemasse, il essaie aujourd'hui d'attirer les touristes du monde entier, ainsi que les locaux. Pour la première fois de son histoire, il restera même ouvert pendant la saison de l'hiver. Le point sur une opération séduction qui cherche à donner une image plus commerciale et technologique. 

Le Téléphérique du Salève s'offre une nouvelle jeunesse en Haute-Savoie
Intervenants : Patrick Roxo; Thierry Goliard; Equipe: Ingrid Pernet-Duparc, Serge Worreth et Pierre Maillard

En plus d'offrir un service de transport, le téléphérique propose des animations et des événements sportifs (randonnées en raquette, courses d'orientation, descente en VTT...). Le succès est au rendez-vous : en 6 mois, le nombre de voyageurs a dépassé celui de l'année 2013. Depuis l'année dernière, c’est le groupement franco-suisse RATP Dev, TPG et COMAG qui assure la gestion du service. 


Sur le même sujet

Une Maison de Services au Public dans les Combrailles

Actualités locales

Les + Lus