A Genève, en Suisse, on peut désormais déguster des hamburgers aux insectes

© Essento
© Essento

Que diriez-vous d'un hamburger ou de boulettes de viande à base d'insectes ? Si le coeur vous en dit, vous pouvez désormais acheter ces plats pour le moins originaux dans 7 magasins en Suisse, et notamment à Genève. Savoureux et écolos selon l'enseigne qui les commercialise.

Par Yann Gonon

Elle était connue des fins palais pour son chocolat, la Suisse va peut-être désormais faire saliver aussi pour ses hamburgers ... aux insectes, rapporte ce lundi 21 août 2017 le journal Le Parisien. ! Depuis ce lundi, la chaîne de magasin Coop propose à ses clients, à Genève, mais aussi dans 6 autres villes de la Confédération, des plats à base de vers de farine, en attendant d'autres mets à base de sauterelles ou de grillons.

Du riz, des légumes, des épices, du pain, de la salade mais aussi des vers de farine. Voici donc la recette du "Burger Insect" d'Essento, la start-up suisse qui mise depuis 3 ans sur le potentiel culinaire des insectes. La loi suisse permet depuis mai dernier la consommation humaine de trois espèces d'insectes comme le grillon, la sauterelle ou encore le ver de farine qu'a donc choisi Essento pour mettre au point ses premières recettes.

Hamburger aux insectes
La recette du burger aux insectes selon Essento.

"L'utilisation d'insectes en tant que denrée alimentaire a beaucoup d'avantages : leur intérêt culinaire est élevé, leur production économise les ressources de la planète et leur profil nutritif est riche", explique Christian Bärtsch, co-fondateur d'Essento dans un communiqué.

Outre le burger, les curieux peuvent aussi se régaler de boulettes de viande. Des pois chiches, de l'oignon, de l'ail, de la coriandre et du persil et bien sûr des vers de farine. Le fabriquant ose le conseil culinaire : "Dégustez-les dans un pain pita, accompagnées de légumes frais, le tout assaisonné d'une sauce au yogourt : un vrai délice."

© Essento
© Essento

L'arrivée sur le marché des premiers plats à base d'insectes en Europe a été retardée, explique Le Parisien, car les insectes doivent être issus de la 4ème génération. Le fabriquant a donc du recourir à des insectes importés.

Des burgers aux insectes
Intervenant: Jürgen Vogel, entomophage (mangeur d'insectes) Equipe: Ariane Combes-Savary - Yves-Marie Glo




Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus