JO 2018 : le CIO ne se prononcera sur la présence des athlètes russes qu'en décembre

Une sculpture installée devant le siège du CIO à Lausanne, en Suisse. / © FABRICE COFFRINI / AFP
Une sculpture installée devant le siège du CIO à Lausanne, en Suisse. / © FABRICE COFFRINI / AFP

Le Comité international olympique (CIO) prendra une décision en décembre quant à la participation des sportifs russes aux JO-2018 d'hiver de Pyeongchang, des auditions étant toujours en cours dans cette affaire où a été mis au jour un système de dopage institutionnalisé.

Par AR avec AFP

L'enquête du CIO devrait être achevée fin novembre, ce qui permettra au mouvement olympique de prendre une décision au mois de décembre, ont décidé samedi 28 octobre les participants du 6e Sommet olympique, réunis à Lausanne. 

Deux commissions procèdent à de nouvelles analyses des tests effectués par tous les athlètes russes aux JO-2014 de Sotchi pour voir s'il y a eu dopage, et enquêtent aussi sur les manipulations d'échantillons.

La décision devrait être prise lors de la prochaine réunion de la commission exécutive, prévue du 5 au 7 décembre.


"Une humiliation pour la Russie"


La Russie est au coeur d'un scandale de dopage après les révélations du juriste canadien Richard McLaren, qui a en 2016 mis à jour un système de dopage institutionnalisé dans le sport russe, révélant notamment la participation des services secrets russes (FSB), y compris pendant les JO-2014 d'hiver organisés à Sotchi.

Le président russe Vladimir Poutine a d'ores et déjà prévenu qu'interdire aux sportifs russes de participer aux JO de Pyeongchang (du 9 au 25 février) ou les forcer à évoluer sous bannière neutre constituerait "une humiliation pour la Russie" et "ferait du mal au mouvement olympique".

Mi-septembre 2017, en pleine session du CIO à Lima, dix-sept organisations nationales antidopage, emmenées par les Américains avec notamment les Britanniques et les Français, et rejoints par une dizaine d'autres depuis, ont réclamé l'exclusion du Comité olympique russe pour les JO-2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus