Avec un chiffre d'affaires annuel de 3 millions d'euros, cette marque est la plus petite rachetée à ce jour par L'Oréal, mais elle présente un "potentiel formidable", a vanté Jean-Paul Agon.

Saint-Gervais Mont Blanc est l'une des 11 sources thermales françaises "reconnues comme ayant des propriétés dermatologiques", et son nom est idéal pour un développement mondial: "Mont Blanc, c'est comme la Tour Eiffel, vous êtes reconnu par tous les consommateurs du monde entier", a estimé le PDG.

Outre la licence de la marque, L'Oréal avait aussi récupéré dans la transaction finalisée en novembre 2016 auprès du groupe Rivadis les droits d'exploitation de la station thermale de Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie). Sans toutefois prévoir de se lancer dans une activité "spa" à grande échelle, a précisé M. Agon.

La dermo-cosmétique en revanche est déjà une division stratégique de L'Oréal, avec ses marques thermales Vichy et La Roche-Posay, vendues principalement en pharmacies et parapharmacies.