Haute-Savoie: quand la montagne glisse ou s'effondre

Samoëns, le 21 avril 2016 / © DR
Samoëns, le 21 avril 2016 / © DR

Ces derniers mois, les glissements de terrain se sont multipliés dans les Alpes, particulièrement en Haute-Savoie. La succession d'épisodes pluvieux fait partie des explications à ces phénomènes naturels d'érosion, mais la gestion de l'eau a aussi beaucoup changé.  

Par France 3 Alpes

En cette fin mai, la météo se fait plus souriante, mais avec les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les Alpes en plusieurs épisodes, éboulements et glissements de terrain menacent toujours les pentes. C'est le cas à Saint-Sigismond où les habitants d'un hameau sont inquiets.

Les situations à risques sont surveillées de près par les experts du RTM, le service de Restauration des Terrains en Montagne. Rémy Martin, ingénieur au RTM, explique: "L'élément principal ça reste l'eau. Elle est dans les sols. Mais pour qu'elle s'accumule ainsi il faut un certain temps, et ce n'est pas forcément l'eau tombée aujourd'hui qui déclenche un glissement de terrain, ce sont plusieurs épisodes plus ou moins longs ou un enneigement particulier."

Mieux comprendre

Stabiliser ces éboulements est impossible. En revanche, il est possible de les étudier pour mieux les comprendre et limiter l'impact sur les populations. On sait aujourd'hui que les séismes jouent un rôle non négligeable, mais l'activité humaine y est également pour beaucoup, elle a façonné le paysage souvent contre la nature. 

Enfin, la gestion de l'eau a beaucoup changé en montagne. Autrefois, les agriculteurs s'en chargeaient, l'eau était notamment maîtrisée grâce au drainage. 

Reportage d'Ingrid Pernet Duparc et Serge Worreth 
Les glissements de terrains en Haute-Savoie
Intervenants : Rémy Martin, ingénieur travaux service de restauration des terrains en montagne (RTM),

A lire aussi

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus