Sensibilisation aux patous en Haute-Savoie

A la veille du début de la saison estivale, les éleveurs et les responsables touristiques veulent sensibiliser à la présence des patous sur les alpages de Haute-Savoie. Pour une bonne cohabitation avec tous les pratiquants de la montagne. 

Par Jean-Christophe Pain


Quel comportement adopter quand on se retrouve seul en montagne, face à un patou qui s'approche en aboyant ?

D'abord, accepter l'idée qu'il vient nous identifier. Il alerte et détermine si l'on représente une menace pour le troupeau dont il a la charge.

Alors surtout, ne pas fuir, même si l'on est à VTT. Les gestes brusques peuvent être interprétés comme agressifs par le patou. Donc on se calme, on s'arrête, on se pose...

Sensibilisation aux patous
Intervenants : Bruno Thirion éleveur et formateur en chiens de protection, Yves Lachenal éleveur de chèvres, Gaëlle Warczareck station de la Sambuy / JC Solari Christian Mathieu

Les cas de morsures déclarées par des promeneurs sont peu nombreux, mais le patou a mauvaise presse. Il faut dire qu'il est impressionnant.

Et pour cause, la nuit, il est parfois à la lutte avec les loups pour protéger le troupeau. Toujours sur le pied de guerre, le patou. Hélas, beaucoup de pratiquants de la montagne n'en ont pas conscience.

Alors que dire aux touristes qui arpentent la montagne? A la veille de la saison estivale, éleveurs et responsables touristiques se consultaient aujourd'hui sur la question en Haute-Savoie.

Avec l'installation du loup dans les Alpes, tous les éleveurs d'ovins ont acquis des patous. Une centaine montent la garde dans les alpages de la Haute Savoie.


Sur le même sujet

Situation alarmante au glacier d'Argentière

Près de chez vous

Les + Lus