Borloo prudent sur la recomposition du centre

Par Philippe BETTE

Jean-Louis Borloo, le président du parti Radical est venu cet après midi (4 Juin) à Vénissieux apporter son soutien à Djida Tazdaït, sa candidate dans la 14e circonscription du Rhône.

Un circonscription où parmi la douzaine de candidats qui briguent  la succession d’André Gerin, 4 se présentent à un titre ou à un autre au nom du Centre…


La question de l’éparpillement centriste se pose avec une acuité particulière ici, où la gauche est déjà en position de force pour remporter le siège du député sortant.


Officiellement, pourtant tout va bien : Un accord scellant la réconciliation  de la famille centriste dans le Rhône a été annoncé jeudi (31 mai) par un communiqué officiel.
Raymond Durand, Président du Nouveau Centre, Cyrille Isaac-Sibille, président du Mouvement Démocrate (MODEM) et Bernard Filaire, Président du Parti Radical se réjouissent du rassemblement des forces centristes dans le département.

Un accord «inédit» qui préfigure, disent –ils, l’émergence d’une nouvelle force politique au niveau national. Mais au delà de l’effet d’annonce, rien ne change pour l’instant puisque l’accord ménage les candidats centristes déclarés ici et là.
Une unité de façade, donc.


Cyrille Isaac-Sibille reconnaît qu’il ne s’agit là que d’un « début », le Centre ayant beaucoup de mal à exister par rapport aux deux partis « hégémoniques ».
Mais il se veut optimiste considérant  que le Centre constitue un recours pour les gens qui ne se reconnaissent plus dans la « dérive droitière de l’UMP », ni dans le PS.   


La réconciliation centriste est-elle bien engagée ? L’embarras de Jean Louis Borloo sur ce sujet à Vénissieux était bien « palpable » aujourd’hui à Vénissieux.
S’il reconnaît que la question ne manque pas de pertinence, elle apparaît prématurée au Président du Parti Radical qui répond en s’éloignant : « La  recomposition du Centre, oh là là, on n’en est pas encore là !! Step by step… ».

Une façon d’éluder le problème en attendant le résultat des élections législatives pour y voir plus clair. Quant au rôle que lui, Jean louis Borloo, pourrait jouer précisément dans cette recomposition du Centre, on n’en saura pas davantage.
Un pas après l’autre …    

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Les stars du biathlon français rassemblés pour les championnats de France à La Féclaz, en Savoie

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés