Le PS attaque Thierry Braillard en justice

Le Tribunal de Grande instance de Lyon est saisi en référé.

Par Philippe Bette

Le Parti Socialiste a donc décidé hier de porter son différend avec Thierry Braillard, candidat du Parti Radical de Gauche aux élections législatives dans la 1ére circonscription du Rhône devant la justice .

En cause, les documents de campagne édités par Thierry Braillard qui portent ostensiblement le logo et les slogans du PS alors qu’il n’ pas obtenu l’investiture officielle du parti.

L’affaire a débuté  vendredi dernier (25/05/2012) par la « sommation interpellative » d’un huissier à la permanence du Parti Radical de Gauche à l’initiative de Philippe Meirieu, le candidat d’Europe écologie. Lui bénéficie d’une investiture en bonne et due forme du Parti Socialiste dans le cadre des accords pré-électoraux négociés par les verts avant les élections présidentielles .S’il se défendait mardi de ne pas vouloir lui-même judiciariser cette affaire, les instances du PS n’ont pas hésité à le faire, adressant par là même un sérieux avertissement à Gérard Collomb qui fait ouvertement campagne pour Thierry Braillard.

Dans un article publié mercredi 30 mai par « Le Monde «, Philippe Meirieu s’en prend directement au maire de Lyon et à Thierry Braillard à qui il reproche précisément « d’arpenter quotidiennement la circonscription avec la voiture de la mairie et de faire le marché avec les drapeaux du parti socialiste ». Attaque plus ciblée encore adressée à Gérard Collomb mais à mots couverts :

  «Que met-on en avant pour me présenter comme un danger pour Lyon ?(…) Mon souci de ne pas augmenter de grosses institutions  lyonnaises déjà très dotées ? (…) De quoi me soupçonne-t-on exactement ? De ne pas être un lobbyiste zélé des groupes de pression locaux ? »

Avec cette conclusion : « Aujourd’hui, on mène une  campagne de dénigrement, au risque de compromettre les reports de voix au second tour et de faire gagner la droite dans une circonscription emblématique » .

Sans être en reste ,le bureau national du PS a aussi procédé mardi à l’exclusion de Gilda Hobert ,la suppléante de Thierry Braillard qui figure sur les bulletins de vote avec l’ emblème du PS et la mention « candidats de la majorité présidentielle soutenus par le maire de Lyon «. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Fiona : Nicolas Chafoulais est "dégoûté" par le renvoi du procès

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés