En Isère, Optym-Ha décrasse des filtres à particules

La petite société, créée il y a 9 ans, est en pleine croissance. Son jeune PDG, autodidacte, a mis au point un procédé de décrassage des filtres à particules, obligatoires sur les véhicules neufs depuis 2011. Recycler, plutôt que de racheter du neuf.. la formule, meilleur marché, séduit les usagers.

© Les pièces subissent un traitement thermique à 600 degrés.
Fabien Sikirdji s'est lancé dans l'aventure tout seul, dans son atelier isérois, avec un petit four et beaucoup d'imagination. Il a beaucoup tâtonné avant de finaliser sa technique. Soufflage, brossage et traitement thermique à 600 degrés. En quelques heures, les pièces retrouvent leur aspect et leurs performances d'origine.

Optym-Ha est la première société en France spécialisée dans le nettoyage des FAP pour les professionnels. Du concessionnaire automobile aux sociétés de transports publics, le recyclage a séduit plus de 300 clients. La société traite plus d'une quinzaine de pièces par jour et devra embaucher, d'ici à la fin de l'année, deux personnes supplémentaires pour honorer ses commandes. Son chiffre d'affaires devrait encore progresser avec la nouvelle norme européenne Euro 6 destinée à réduire les émissions de polluants. Depuis le 1er janvier de cette année déjà, tous les véhicules diesels neufs doivent être équipés de ce fameux FAP qui filtre d'après les constructeurs, 99.9% des particules émises par les moteurs diesel.

Reportage de Cédric Picaud et Antoine Marnas
durée de la vidéo: 02 min 03
Le décrassage des filtres à particule

Le procédé revient moins cher à l'usager que l'achat d'une pièce neuve. Chaque année, l'entreprise récupère environ une tonne de poussières. Des particules qui seront traitées comme des déchets.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie transports environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter