L'aide au répit : une mesure pour éviter le “burn-out” des agriculteurs

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Pour la première fois cette année, l'aide au répit est utilisée. Il s'agit d'un fonds de 4 millions d'euros débloqué en octobre 2016 par le Ministère de l'Agriculture pour épauler les agriculteurs en situation de détresse. Exemple en Isère avec notre reportage.

Par Laurianne Callon

Pouvoir prendre du recul et faire un point sur sa situation professionnelle en cas d'épuisement ou de coup dur extrême, c'est la finalité affichée de cette aide gouvernementale. Elle permet notamment de se faire financer intégralement un remplacement pour plusieurs jours. L'occasion de lâcher prise et de se refaire une santé pour mieux redémarrer.

Mais l'aide au répit met aussi en place, si besoin, un véritable accompagnement qui se traduit par des activités de loisirs, de l'aide pour organiser un séjour ou même la participation à des groupes de parole pour que les bénéficiaires puissent parler entre eux de leur métier, de leurs conditions de travail et bien sûr des difficultés auxquelles ils doivent faire face.

La Mutualité sociale agricole (MSA) qui gère ce dispositif a mis en place une large communication pour atteindre le maximum de bénéficiaires potentiels, tout en cherchant à cibler des personnes en situation de fragilité ou d'épuisement professionnel.

Si en Isère, à peu près tous les types d'exploitation sont concernés, ce sont surtout les producteurs laitiers qui semblent avoir le plus besoin de ce genre de soutien.

Aide aux agriculteurs en Isère

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Zoom sur le renouvellement de la convention TER entre la région et la SNCF

Près de chez vous

Les + Lus