Caroline Abadie l'a emporté avec 63,92% des voix face au candidat FN Thibaut Monnier, dans ce nord-Isère qui a balayé dès le premier tour le député sortant Erwann Binet (PS, rapporteur de la loi mariage pour tous) mais aussi la candidate de droite supplée par le président de la fédération LR Thierry Kovacs.

De jurée d'assises à députée


Née en Isère et partie travailler à Paris, Mme Abadie était consultante en stratégie de recrutement pour les entreprises avant de donner corps à son "rêve" de revenir dans "le 38" avec sa famille ouvrir un maison d'hôte de cinq chambres à Grenay.

Son envie d'"oeuvrer pour l'intérêt général" est né en 2016 après une expérience de jurée d'assises. Le projet d'Emmanuel Macron "qui parlait conjointement d'économie et de solidarité" et son appel aux femmes ont fait le reste.

Députée, elle embauchera en CDI son employée à la maison d'hôte pour rester "concentrée sur l'objectif", en bonne pratiquante de tir à l'arc qu'elle est.