Les descendants du chevalier Bayard demandent la restitution de son crâne

Que vont devenir les ossements du crâne du chevalier Bayard ? L'un de ses descendants vient d'en demander la restitution au Conseil départemental de l'Isère, quelques mois après leur authentification. 

Par Marion Feutry

On le surnomme le chevalier "sans peur et sans reproche". On pourrait tout aussi bien l'appeler le chevalier sans sépulture. Car les ossements du célèbre chevalier Bayard (1476-1524) reposent actuellement dans un coffre-fort des Archives Départementales de l'Isère. Son descendant, Jean-Christophe Parisot de Bayard demande leur restitution au conseil départemental de l'Isère.

Le plus grand chevalier de l'Histoire de France a droit à une sépulture

Dans une pétition en ligne, les membres de la famille du chevalier soulignent : "le plus grand chevalier de l'Histoire de France a droit à une sépulture digne et décente, respectueuse de son rang".

En mars dernier, Jean-Christophe Parisot de Bayard présentait une reconstitution en 3D du visage de son ancêtre. Et il entendait prouver, tests ADN à l'appui, que ces restes étaient bien ceux de son aïeul.

Sur ce point, le doute est encore permis, estime le président de l'association des Amis de Bayard, Jacques Viret. "L'analyse génétique ne suffit pas. Le scientifique qui a fait cette étude reconnaît lui même qu'il y a 1% d'erreur. Il faudrait aller plus loin."

Les descendants de Bayard demandent la restitution de son crâne
Intervenants : Jean-Christophe Parisot de Bayard, descendant du chevalier Bayard ; Jacques Viret, président de l'association des Amis de Bayard. Reportage : Sophie Pellerin, Vincent Habran, Mélanie Ducret.

En septembre prochain, Jean-Christophe Parisot de Bayard dévoilera un projet de pierre tombale destinée à accueillir les ossements du chevalier. Elle sera probablement sera située entre Grenoble et Pontcharra, lieu de naiassance de Bayard. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus