Disparition de Maelys : 2 hommes gardés à vue, les enquêteurs veulent confronter leurs déclarations

La petite Maëlys a disparu lors d'un mariage célébré dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère), dans la nuit du 26 au 27 août 2017 / © CAMILLE ADAOUST / FRANCEINFO
La petite Maëlys a disparu lors d'un mariage célébré dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère), dans la nuit du 26 au 27 août 2017 / © CAMILLE ADAOUST / FRANCEINFO

Un deuxième homme a été placé en garde à vue, ce vendredi 1er septembre 2017, dans l'affaire de la disparition de la petite Maelys. Il est agé de 34 ans, comme le premier dont la garde à vue a été prolongée. Les enquêteurs souhaitent "confronter leurs déclarations".

Par Yann Gonon

Le communiqué de la procureure de Bourgoin-Jallieu, publié ce vendredi 1er septembre 2017 à la mi-journée, apporte quelques précisions après le placement en garde à vue ce matin d'une deuxième personne dans l'affaire de la disparition de la petite Maelys à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Il s'agit, selon Dietlind Baudoin, de confronter les déclarations des deux individus. Pendant ce temps, les recherches ont été allégées et élargies.


Un nouveau rebondissement


C'est un nouveau rebondissement dans l'enquête sur la disparition de Maelys. Ce vendredi à la mi-journée, on a appris le placement en garde à vue d'une deuxième personne. Il s'agit d'un homme âgé de 34 ans, tout comme le premier interrogé depuis hier par les gendarmes à la Tour-du-Pin. Les deux hommes seraient d'ailleurs "amis" selon une source proche du dossier citée par l'Agence France Presse.

Cette deuxième garde à vue est effective depuis ce vendredi matin à 10h45. Selon les termes du communiqué du parquet, il s'agit "de confronter les déclarations de ces deux individus".

La procureure de Bourgoin-Jallieu précise également que la garde à vue de la personne interpellée hier, jeudi 31 août 2017 à 10h20, a été prolongée de 24 heures.


Etait-il, lui aussi, présent au mariage ? 


S'il est établi que la première personne interpellée était bien présente au mariage ce soir-là, comme l'a d'ailleurs confirmé à notre rédaction son avocat Maitre Bernard Méraud, il n'était pas précisé dans l'immédiat si la deuxième personne interpellée avait été conviée, elle aussi, à la noce fêtée dans la salle polyvalente de la commune. C'est là que la fillette a été aperçue pour la dernière fois, dimanche vers 03H00 du matin, avant de disparaître mystérieusement. 


Enfin, dans son communiqué, la procureure de Bourgoin-Jallieu insiste : "À ce stade, les investigations et recherches sur le terrain pour trouver Maëlys se poursuivent et aucune piste ne peut encore être privilégiée ou écartée".

Sur le terrain, les recherches ont repris ce vendredi, "avec un dispositif allégé et sur un périmètre élargi", selon le commandant de la compagnie de La-Tour-du-Pin, Jean Pertué. "On s'éloigne de plus en plus du lieu de disparition (...) On ne perd pas l'espoir qu'elle puisse être encore en vie", avait confié jeudi un gendarme participant aux recherches. "On vérifie toutes les pistes. On continue de penser qu'elle est sans doute partie dans un véhicule".


A lire aussi

Sur le même sujet

Evian Championship

Près de chez vous

Les + Lus