BMX freestyle: les virtuoses du “flat” mondial font escale à Grenoble

© Creative Commons
© Creative Commons

Grenoble accueille ce week-end les meilleurs de l'une des catégories les plus spectaculaires du BMX freestyle, le "flat", pour une étape de Coupe du monde de cette discipline nouvellement inscrite au programme des JO-2020.

Par AFP

Voilà six ans que la France n'avait pas été au programme du circuit mondial du BMX flat. C'est désormais chose faite avec deux jours de compétitions et de show musicaux, samedi 10 et dimanche 11 juin 2017, avec pour maître d'oeuvre le quintuple champion du monde français, Matthias Dandois.

Le BMX Flat est l'une des quatre épreuves du BMX freestyle. Il s'agit d'exécuter des figures au sol, sans module mais avec juste un vélo.

"Tu peux apparenter ça à du breakdance sur un vélo. Les mouvements ressemblent à ceux du breakdance, c'est du vélo urbain et créatif. Si tu veux gagner des compétitions, tu dois inventer tes propres figures", explique à l'AFP Matthias Dandois.

Le Français de 28 ans sera aligné avec les tout meilleurs, comme le Canadien Jean-William Prévost.

Le spectacle sportif se fera à Grenoble Polesud, qui s'est adapté pour accueillir 4.200 personnes.


Le portrait du flatlander Thomas Deschenaux réalisé par Fred Lefrançois, Cédric Picaud et Azedine Kebabti
vélo freestyle flat
Intervenant : Thomas Deschenaux, Flatlander - france 3 alpes - Fred Lefrançois, Cédric Picaud et Azedine Kebabti




Vendredi 9 juin 2017, le Comité international olympique (CIO) a annoncé l'introduction de 15 nouvelles épreuves aux jeux Olympiques de Tokyo en 2020, dont le BMX freestyle.

Il existe 5 épreuves dans le BMX, dont 4 en freestyle. Celle qui sera aux JO sera le BMX "park", qui consiste pour le rider à réaliser des figures sur des courbes.

Sur le même sujet

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus