« Echecs et mâts » : un spectacle acrobatique pour fous et stratèges présenté à Grenoble

Le parc Mistral à Grenoble accueille jusqu'au 1er octobre "Echecs et mâts", un spectacle sous chapiteau au croisement du cirque et du théâtre. Le thème : les classes sociales qui divisent nos sociétés et nous enferment.

Par Yann Gonon

La Fabrique des Petites Utopies, compagnie grenobloise de théâtre indiscipliné, a planté son chapiteau au parc Bachelard en lisière du quartier Mistral à Grenoble. Depuis plusieurs années, ces saltimbanques, adeptes d’un théâtre engagé qui questionne notre relation à l’autre, ont noué un partenariat avec le Prunier Sauvage, lieu de vie culturel du quartier. Ensemble ils essayent de développer des projets artistiques en direction d’un public souvent éloigné des grands pôles culturels. Le projet de création d’un parc des Arts accueillant des compagnies locales et itinérantes a vu le jour cet été et la Fabrique se devait d’être présente.


Odysée "circo-théâtrale"



Cela tombe bien, la compagnie vient de créer « Echecs et mâts », une odyssée circo-théâtrale dont le point de départ est une commande de Shems’y, l’école nationale de cirque du Maroc à Sale près de Rabat. Les deux structures ont mutualisé une partie de leurs moyens et de leurs équipes pour la création d’un spectacle au croisement du cirque, du théâtre, du clown et de la danse.  Ce spectacle a été joué au Maroc en mai 2017 avec les élèves de Shems’y et est présenté actuellement à Grenoble dans sa version internationale, avec des artistes marocains, argentins, allemands et français.


Des cases et des pions



« Echec et mâts » part sur la métaphore du jeu d’échecs avec ses cases et ses pions, un prétexte pour traiter avec humour des classes sociales qui divisent nos sociétés et nous enferment justement… dans des cases ! Ludique, interactif avec le public, le spectacle interroge aussi les rêves de chacun : une collecte est d’ailleurs organisée auprès du public juste avant le lever de rideau et les rêves s’invitent durant la pièce. Mais en filigrane il y a, surtout, les prouesses acrobatiques des circassiens qui multiplient les numéros, du mât chinois aux voltiges aériennes.

« Echecs et mâts » est à découvrir jusqu’à ce dimanche 1er octobre 2017 au parc Bachelard à Grenoble. Le chapiteau accueillera la semaine prochaine une grande fiesta folk franco-colombienne, la nuit du samedi 7 octobre puis un spectacle de danse de la chorégraphe Sylvie Guillermin « Birds sur la branche » le 18 octobre.

Echecs et mâts

 

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus