L'élu écologiste de Grenoble Pierre Mériaux nommé conseiller “Montagne” de Benoît Hamon

Le conseiller municipal (EELV) de Grenoble Pierre Mériaux a rejoint l'équipe de campagne de Benoît Hamon en tant que responsable de la Montagne. S'il n'a encore eu l'occasion de conseiller le candidat socialiste, l'élu n'en a pas moins quelques idées, proches de celles qu'il défend à Grenoble.

Par Quentin Vasseur

Il fait partie des nouveaux-venus écologistes dans l'équipe de Benoît Hamon. Le candidat socialiste à l'élection présidentielle a vu arriver José Bové à la mondialisation agricole ou encore Eva Joly à la lutte contre l'évasion fiscale.

En ce qui concerne la montagne, c'est le conseiller municipal grenoblois Pierre Mériaux qui conseillera le député des Yvelines


"Pour l'instant., je n'ai pas vu énormément de choses là-dessus dans le projet de Benoît Hamon" confie l'élu qui s'est vu confirmer samedi cette nouvelle fonction. Pierre Mériaux avait profité de la récente venue à Grenoble de Yannick Jadot pour lui souffler quelques idées concernant la montagne.

Elles ne sont visiblement pas tombées dans l'oreille d'un sourd, puisque l'équipe de l'ancien candidat écologiste a ensuite fait appel à lui pour rejoindre la campagne du socialiste, dans le cadre de l'accord entre Benoît Hamon et Europe-Écologie-les-Verts.

La montagne est à la fois la sentinelle avancée du changement climatique et une victime particulière.


Pour Pierre Mériaux, également délégué au tourisme et à la montagne au sein de la majorité municipale, "la montagne est à la fois la sentinelle avancée du changement climatique et une victime particulière". Pour un candidat qui vient de faire une "conversion écologiste profonde", l'enjeu est d'importance.

Concrètement, l'élu écologiste veut par exemple adapter la montagne pour faire face au changement climatique. "On ne peut pas continuer à repousser l'action comme si on avait le temps".

En débloquant des fonds pour les projets locaux, Pierre Mériaux souhaite "trouver des alternatives à la monoculture économique du ski, diversifier les activités. La moyenne montagne a déjà commencé cette transition avec les parcs naturels régionaux, même si ça ne plaît pas au président de la Région."

On ne peut pas résumer la montagne à une activité qui concerne 7% des Français.


Pour le nouveau M. Montagne de Benoît Hamon, le plan neige décidé par Laurent Wauquiez est un gaspillage d'argent public. "On ne peut pas résumer la montagne à une activité qui concerne 7% des Français."

Pierre Mériaux donnera bientôt ses premiers conseils au candidat socialiste, de façon bénévole et indépendamment de sa fonction d'élu. "Ça fait trente ans que je suis militant pour les Verts, j'ai participé de près ou de loin à toutes les élections."

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus