General Electric : rassemblement des salariés contre le plan de sauvegarde de l'emploi (Grenoble)

© Xavier Schmitt
© Xavier Schmitt

Ce mercredi 30 août, au parc Bachelard de Grenoble, les salariés de General Electric se sont rassemblés avec les élus locaux pour faire le point sur les 345 emplois menacés de suppression. 

Par LC

L'avenir de General Electric
Intervenants : Claude Chanas, secrétaire du comité central d'entreprise CFE-CGC - Antoine Brescia, délegué syndical CGT - Eric Piolle, maire (EELV) de Grenoble - Olivier Véran, député de l'Isère (LREM) Equipe: Xavier Schmitt - Franck Ceroni

Au parc Bachelard de Grenoble, ce mercredi 30 août 2017, ils étaient environ 300 salariés à être réunis pour faire le point sur la situation de General Electric. 


Les syndicats ont fait part à nouveau de leur inquiétude et de leur colère face au plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Les élus locaux étaient là pour les soutenir avec notamment la présence d'Eric Piolle, le maire de Grenoble, de Christophe Ferrari, le président de la métropole et d'Olivier Véran, député de l'Isère. 



Le syndicat a rappelé que, selon lui, la décision de la direction n'était pas justifiée, et qu'elle noircissait volontairement le tableau. Les discussions auront lieu jusqu'au mois de novembre. 

Si le plan est mené jusqu'au bout, les premières lettres de licenciement devraient arriver le 1er mars 2018.
 

Rassemblement salariés GE


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

La boxe de rue initiée à Issoire (Puy-de-Dôme)

Près de chez vous

Les + Lus