A Grenoble, la démolition de la cité de l'Abbaye a débuté

© F3 Alpes
© F3 Alpes

C'est une démolition qui émeut les défenseurs des vieilles pierres. Celle des "volets verts", cité ouvrière du quartier de l'Abbaye. Bâtie dans les années 20 et labellisée "Patrimoine du 20e siècle" elle a longtemps fait la fierté de la ville mais elle est aujourd'hui vouée à disparaître.

Par Aurélie Massait

La mobilisation avant l'été des défenseurs du Patrimoine et l'intervention de la Ministe de la Culture n'ont pas suffi.




En fin de semaine dernière, la démolition de la cité de l'Abbaye, ilôt d'immeubles labellisés "architecture contemporaine remarquable" a commencé à Grenoble.

Sous l'assaut des pelleteuses, tout un pan de l'histoire de la ville va disparaître.

Un ensemble inscrit au Patrimoine du 20è siècle


Symbolique de l'histoire sociale de la capitale des Alpes, la cité de l'Abbaye avait été bâtie dans les années 1920.

A l'époque, l'Etat français prend peu à peu conscience de de l'importance de bien loger ses ouvriers. Cet ensemble de logements HLM constituera le premier dispositif d'Etat pour le logement social.

Mais un siècle plus tard, une rénovation compléte de cette cité classée "patrimoine du 20è siècle" et notée "ensemble homogène" dans le plan local d'urbanisme s'imposait.

Trop chère a décidé Actis, le bailleur social de l'agglomération grenobloise qui met en avant le principe de réalité. Il est actuellement beaucoup plus difficile de débloquer des subventions pour réhabiliter de l'ancien que pour construire du neuf.


Voir le reportage de Jean-Christophe Pain, Dominique Bourget et Mélanie Ducret

Intervenants
Geneviève Ballestrieri, présidente de la fédération des associations patrimoniales de l'Isère ; Thierry Chastagner, adjoint au maire de Grenoble










Sur le même sujet

Intervenants

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne